Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Les nouvelles du marché

Refinitiv|Mis à jour le 26 avril 2024

Les nouvelles du marché

Walmart prévoit que son bénéfice annuel dépasse les attentes de Wall Street. (Photo: 123RF)

 L’ESSENTIEL DE L’ACTUALITÉ

• Les occupants à Ottawa promettent de rester, des extrémistes parmi leurs rangs. Des protestataires occupent toujours le centre-ville d’Ottawa après trois semaines de blocage, alors que le ministre fédéral canadien de la Sécurité publique a émis une mise en garde contre la présence parmi eux de leaders d’extrême droite qui cherchent à renverser le gouvernement.

• L’Ukraine craint une «provocation» après des tirs d’obus dans l’est du pays. Des rebelles soutenus par Moscou et les forces ukrainiennes se sont mutuellement accusés d’avoir tiré des obus au-delà de la ligne de cessez-le-feu dans l’est de l’Ukraine, et Kiev craint qu’il s’agisse d’une «provocation», alors que la Russie a massé un nombre important de troupes à la frontière.

• Walmart s’attend à un bénéfice meilleur que prévu pour l’année en cours. Walmart prévoit que son bénéfice annuel dépasse les attentes de Wall Street, laissant entendre que la demande se maintient dans ses magasins malgré les problèmes d’approvisionnement et la hausse importante de l’inflation qui gruge les marges de la multinationale de la vente au détail.

• Canadian Tire fait mieux que prévu, profite d’une saison des Fêtes occupée. Canadian Tire a dévoilé un chiffre d’affaires qui dépasse les prévisions de Wall Street, alors que la clientèle a fait le plein de produits de sports, de jardinage et de rénovation pendant la saison des Fêtes.

• Amazon s’entend avec Visa sur les frais et acceptera ses cartes de crédit. Amazon.com a conclu un accord avec Visa pour accepter ses cartes de crédit sur son réseau, mettant ainsi fin à une impasse entre les deux parties qui menaçait de perturber les paiements en ligne et de porter un dur coup au prestataire de services de paiement basé aux États-Unis.

 

(Re)lire toutes les nouvelles du marché

 

TENDANCES AVANT L’OUVERTURE

Les contrats à terme du principal indice boursier canadien ont chuté, alors que les prix du pétrole reculent en raison de l’optimisme entourant le sauvetage de l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, ce qui augmenterait l’approvisionnement mondial. Les contrats à terme sur actions américaines sont en repli, comme la plupart des titres européens, alors que les investisseurs ont pris peur après que des rebelles soutenus par Moscou aient accusé l’Ukraine d’avoir ouvert le feu. La demande pour les valeurs-refuges a soulevé les prix de l’or et le yen japonais. Le dollar américain se maintient par rapport à la plupart de ses rivales. Les bourses chinoises ont terminé la séance en hausse, profitant d’un espoir d’assouplissement des politiques, alors que les actions japonaises ont chuté en raison des tensions géopolitiques.

 

TITRES À SUIVRE

Résultats

• Canadian Tire: le détaillant a dévoilé un chiffre d’affaires qui dépasse les prévisions de Wall Street, alors que la clientèle a fait le plein de produits de sports, de jardinage et de rénovation pendant la saison des Fêtes. Les revenus totaux de Canadian Tire pour le trimestre se terminant le 1er janvier sont passés de 4,88 à 5,14 G$ CA depuis pareille date l’an dernier, dépassant le montant de 4,76 G$ CA auquel s’attendaient en moyenne les analystes, selon les données IBES de Refinitiv. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires est passé de 488,8 à 508,5 M$ CA depuis un an, soit une hausse de 7,97 à 8,34 $ CA par action.

• Nutrien: le producteur canadien de fertilisant a affirmé mercredi que la hausse des prix de la potasse, liée à la forte demande mondiale et l’approvisionnement limité, permettra d’améliorer son bénéfice pour l’année 2022. Nutrien prévoit un bénéfice ajusté annuel entre 10,2 et 11,8 $ par action, soit davantage que le montant de 9,46 auquel s’attendent en moyenne les analystes, selon les données IBES de Refinitiv. L’entreprise a précisé qu’elle s’attend à ce que les problèmes d’approvisionnement se poursuivent en 2022, incluant de nouvelles restrictions sur la potasse bélarusse exportée via la Lituanie. Le bénéfice de Nutrien l’an dernier avait aussi profité d’une demande mondiale record d’environ 70 millions de tonnes, aidant la compagnie a dégagé un bénéfice près de quatre fois plus élevé au quatrième trimestre. Le fabricant d’engrais s’attend à ce que les prix élevés du maïs et du soja, ainsi que les marges prévues sur les cultures qui sont bien supérieures à la moyenne décennale, encouragent les producteurs à investir davantage.

Autres

• CGX Energy: la pétrolière canadienne va commencer à draguer et à construire les quais d’un important port en eau profonde à Barbice, dans l’est de la Guyane, destiné à desservir les secteurs pétrolier et agricole de la nation sud-américaine, selon ce qu’a déclaré mercredi le président de la compagnie. La division Grand Canal Industrial Estates de CGX Energy a acquis en 2010 un bail de 50 ans pour une parcelle de 55 acres située stratégiquement près de la rivière Barbice pour ce projet. Une fois terminé, il deviendra le troisième port pétrolier de la Guyane et sa seule installation en eau profonde. «La construction des quais et le dragage vont commencer très prochainement», selon Suresh Narine, coprésident de CGX Energy. «Les travaux à terre sont déjà bien avancés», a-t-il ajouté, précisant qu’une main-d’œuvre qualifiée a été embauchée pour la construction du port. Les entrepreneurs sont en cours de sélection, un processus qui sera suivi par la construction des bâtiments terrestres. «Nous visons la fin de l’année 2022 pour l’exploitation de la base d’approvisionnement en mer du port», a-t-il déclaré.

• Restaurant Brands International: des grandes chaînes de cafés comme Luckin Coffee et Tim Hortons ont augmenté le prix de leurs boissons en Chine, alors que la multinationale américaine Starbucks a invoqué de «multiples facteurs» comme des coûts d’exploitation plus élevés. Ces chaînes, parmi les plus grandes au pays, chargent entre 1 et 3 yuans de plus, soit entre 0,16 et 0,47 $ US, selon les menus disponibles sur leurs applications mobiles et les reportages des médias, alors que le sujet est devenu viral sur les réseaux sociaux chinois. Starbucks a annoncé mercredi avoir ajusté les prix de certains articles après « une évaluation complète et la prise en compte de multiples facteurs » tels que les coûts opérationnels, ce qui constitue une première augmentation de prix depuis 2018. La chinoise Luckin Coffee a augmenté le prix de certaines boissons d’environ 3 yuans, en tenant compte des coûts opérationnels tels que le loyer, la main-d’œuvre et les matières premières, selon le Shanghai Securities Journal, un média contrôlé par Pékin.

 

RECOMMANDATIONS