Les marchés : Obama au secours des marchés

Publié le 12/12/2008 à 00:00

Les marchés : Obama au secours des marchés

Publié le 12/12/2008 à 00:00

Par Dominique Lemoine

Le gouvernement américain prévoit des dépenses importantes en infrastructures traditionnelles et technologiques, ainsi que dans les secteurs industriels. L’intervention a donné un «coup de main au secteur des matériaux», selon Charles Huot, directeur actions institutionnelles chez BMO Marchés des capitaux.

Les entreprises canadiennes d’ingénierie, de technologies et de matériaux lourds ont donc permis au TSX de prendre plus de quatre cents points sur la semaine. Les titres canadiens des matériaux ont augmenté de 21% durant la semaine. Le prix de l’or a quant à lui augmenté de 8%.

Les marchés américains au neutre

L’effet a été moins grand aux Etats-Unis, surtout en raison de l’«impasse» dans le secteur automobile. À preuve le rejet par le Sénat d’un plan de soutien d’urgence de 14 milliards de dollars.

Selon Charles Huot, le secteur de l’automobile représente «un nuage noir au-dessus des marchés financiers». Il ajoute que les difficultés de l’industrie aérienne et du secteur financier, qui procède à des mises à pied «massives», ont aussi été un boulet pour les indices américains.

Revirement vendredi

Après une ouverture difficile, les places boursières nord-américaines ont effectué une percée en territoire positif menée par George W. Bush. Les marchés avaient ouvert en forte baisse en l'absence d'accord sur un plan de sauvetage du secteur automobile.

La volonté exprimée de l'administration Bush de soutenir le secteur automobile grâce au plan de sauvetage de 700 milliards de Wall Street a causé un mouvement de reprise.

Le TSX a terminé en hausse de 1,5%, ou 126,01 points, à 8517 points. Le Dow Jones a gagné 0,75%, ou 64,59 points, à 8629. Le S&P 500 a pris 6,15 points (0,7%) à 880 et le Nasdaq a terminé à 1541 points, en hausse de 32,84 points, ou 2,18%.

L'indice parisien CAC 40 a chuté de 2,8%. Le DAX 30 allemand a perdu 2,18% et le FTSE londonien a lâché 2,47%. La bourse de Tokyo a clôturé en baisse de 5,56% et le Hang Seng a reculé de 5,48%.

Le dollar canadien a baissé de 0,72 cent à 80,34 cents américains. Le prix de l’or a baissé de 6,1 dollars américains à 820,5. Le prix du pétrole a diminué de 1,7 dollar américain, à 46,28 dollars.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre

À la une

Quand la Chine avalera Hong Kong (2)

ANALYSE - La liberté s'érode tranquillement, et cela représente un risque pour les entreprises et les investisseurs.

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 15/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

14/06/2019 | Martin Jolicoeur

BILAN. Quelles sont les entreprises qui ont le plus marqué l'actualité boursière de la semaine?