Les marchés: semaine positive à Toronto

Publié le 09/10/2009 à 16:31

Les marchés: semaine positive à Toronto

Publié le 09/10/2009 à 16:31

Par Denis Lalonde

Les marchés boursiers nord-américains ont connu une très bonne semaine. Photo : Bloomberg.

L’indice S&P/TSX de la Bourse de Toronto a progressé de 4,37% durant la semaine grâce à l’excellente performance des secteurs des matériaux et de l’énergie, qui ont bondi respectivement de 7,82% et de 7,06%.

À New York, le Dow Jones a grimpé de 3,98%, le S&P/500 de 4,51% et le Nasdaq de 4,45%.

«C’est l’Australie et le Canada qui ont généré les gains boursiers nord-américains de cette semaine», raconte Charles Huot, directeur général actions institutionnelles chez BMO Marchés des capitaux.

Ce dernier précise que l’Australie exporte la majorité de ses matières premières en Asie, région du monde qui n’a jamais été en récession: «Certains pays ont vu la croissance de leur produit intérieur brut décliner, mais il n’y a pas eu de contraction comme aux États-Unis où au Canada. L’économie australienne est donc en bonne santé et il s’agit du premier pays du G20 à relever son taux directeur depuis le début de la récession. On assiste donc peut-être à une nouvelle tendance», dit-il.

Charles Huot soutient malgré tout que certains investisseurs commencent à montrer des signes d’inquiétude devant la montée récente des marchés boursiers: «Cela profite à certains secteurs défensifs, dont l’or. Le prix de la ressource a gagné 5% cette semaine», dit-il.

«L’or a été la principale force du S&P/TSX cette semaine, puisque les titres aurifères représentent 12% de l’indice torontois. Il n’y a pas longtemps, Barrick Gold a déclaré qu’elle avait un programme de couverture pour se protéger de la baisse du prix de l’or. Ce programme lui coûte très cher lorsque la valeur de l’or grimpe. On suspecte donc que l’entreprise est en train de démanteler son programme de couverture, ce qui la force à acheter une grande quantité du précieux métal. Il s’agirait d’un important facteur qui explique les récentes pressions à la hausse sur le prix de l’or», affirme Charles Huot.

Le seul secteur négatif à Toronto cette semaine est celui des télécommunications. «L’industrie se prépare à l’arrivée de Videotron et d’autres joueurs dans la téléphonie sans-fil, ce qui signifie une compétition accrue et une baisse de bénéfices. Les grandes entreprises du secteur tentent d’attirer un maximum de clients avant l’arrivée de ces nouveaux joueurs, ce qui signifie des promotions plus agressives.

Vendredi

Pour la seule séance de vendredi, le S&P/TSX a reculé de 47 points (0,41%) à 11 436.

Le dollar canadien a grimpé de 0,07 cent à 95,74 cents américains.

À New York, le Dow Jones a progressé de 78 points (0,8%) à 9 864, le S&P/500 a gagné 6 points (0,56%) à 1 071 et le Nasdaq s’est apprécié de 15 points (0,72%) à 2 139.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...