Les marchés: le S&P/TSX plonge

Publié le 27/10/2009 à 16:20

Les marchés: le S&P/TSX plonge

Publié le 27/10/2009 à 16:20

Par Denis Lalonde

La baisse de la confiance des consommateurs a ébranlé la Bourse de Toronto. Photo: Bloomberg.

La Bourse de Toronto a encaissé une perte de 181 points (1,61%) à 11 053 mardi en raison notamment du recul des titres financiers et des matériaux.

Les titres aurifères ont subi les contrecoups du repli du prix de l’once d’or. C’est le titre de Kinross Gold qui a subi le plus de dommages, avec un recul de 5,87%.

Le prix de l’once d’or a terminé la séance sur une baisse de 7,4 dollars américains (0,71%) à 1 035 dollars.

«Le prix de l’or corrige depuis quelques jours. Les investisseurs constatent que le dollar américain ne peut pas toujours être en baisse. Depuis deux jours, le billet vert est en remontée et affecte les prix des ressources naturelles, dont l’or», analyse Stephen Gauthier, stratège et gestionnaire de portefeuille principal chez Demers Valeurs mobilières.

Ce dernier estime toutefois que le coup de massue pour le marché canadien est venu de l’indice de confiance du Conference Board américain. En octobre, l’indice a reculé de 5,7 points par rapport au mois précédent pour se chiffrer à 47,7, alors que les analystes anticipaient une hausse de 0,1 point à 53,5.

Un indice inférieur à 90 montre une détérioration de l’activité économique.

Les chiffres d’octobre n’augurent rien de bon pour la saison des Fêtes. «On constate que les consommateurs américains sont plus pessimistes que les investisseurs en ce qui concerne la vigueur de la reprise économique du pays. Selon eux, il y a encore beaucoup de problèmes dans le système financier», explique M. Gauthier.

La situation de l’emploi est au cœur des préoccupations, selon lui: «Il y a en ce moment 15 millions de personnes au chômage et qui veulent travailler à travers les États-Unis. De plus, 9 millions de personnes possèdent un emploi à temps partiel et voudraient travailler à temps plein. Ça commence à faire pas mal de monde», dit-il.

À Toronto, seul le secteur des télécommunications a bien fait, grâce aux résultats financiers de Rogers qui ont été supérieurs aux prévisions des analystes.

À New York, le Dow Jones a terminé la journée sur un gain de 14 points (0,14%) à 9 882, le S&P/500 a perdu 3 points (0,33%) à 1 063 et le Nasdaq a reculé de 25 points (1,2%) à 2 116.

Le prix du baril de pétrole brut a grimpé de 87 cents (1,11%) à 79,28 dollars américains au New York Mercantile Exchange (Nymex).

Des signes de stabilisation du côté du marché immobilier américain ont apporté un certain réconfort aux investisseurs alors que l’indice Case-Shiller indique en août une hausse de 1% par rapport au mois précédent.

* Avec Jean-François Cloutier


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...