Les marchés: le S&P/TSX évite le pire grâce à RIM

Publié le 18/12/2009 à 16:06

Les marchés: le S&P/TSX évite le pire grâce à RIM

Publié le 18/12/2009 à 16:06

Par Denis Lalonde

Les résultats de RIM ont plus aux investisseurs. Photo : Bloomberg.

La Bourse de Toronto a grimpé de 0,35% cette semaine, en grande partie grâce à la performance de Research in Motion (RIM) durant la séance de vendredi.

PLUS : Research In Motion prend plus de 10% à Toronto

PLUS : Dix titres à surveiller en 2010

Aux États-Unis, le S&P/500 a reculé de 0,36%, le Dow Jones a perdu 1,36% et le Nasdaq a baissé de 0,98%.

«À travers le monde, il y a toujours des craintes liées au resserrement de la réglementation des institutions financières», dit Charles Huot, directeur général actions institutionnelles chez BMO marchés des capitaux.

Ce dernier précise que la situation de la Grèce, de Dubaï et de l’Irlande est au cœur des préoccupations, ce qui affecte leur secteur financier.

«Le Canada est dans une situation plus enviable et c’est ce qui explique aussi la remontée du S&P/TSX cette semaine, alors que les marchés américains ont subi de légers déclins», ajoute Charles Huot.

M. Huot souligne également une remontée du dollar américain par rapport à l’euro , ce qui laisse croire qu’une nouvelle tendance de renforcement du billet vert est en train de s’installer.

RIM à l’honneur

«Research in Motion a dévoilé des résultats plus que satisfaisants jeudi soir. Par le passé, on voyait une baisse des nouveaux abonnés ou du prix moyen des appareils vendus», explique Charles Huot.

Une hausse des abonnés attribuable à une baisse de prix des appareils est jugée moins significative par les marchés financiers. «Cette fois-ci, la société a satisfait les attentes au niveau des revenus, des prévisions, des nouveaux abonnés et du prix de vente moyen de ses appareils. C’est pourquoi le titre s’est fortement apprécié», dit-il.

Ainsi, le fabricant canadien du cellulaire intelligent (smartphone) BlackBerry a enregistré au troisième trimestre des profits de 628,4 millions de dollars américains, ou 1,10 dollar américain par action. C’est presque deux fois plus que ceux de la même période de l’an dernier. Ses revenus ont grimpé de 41%, à près de 4 milliards de dollars américains.

Pour le trimestre en cours, RIM s’attend à un bénéfice par action oscillant entre 1,23 et 1,31 dollar américain et des revenus entre 4,2 et 4,4 milliards. Du côté des analystes, le consensus tourne autour des chiffres respectifs de 1,12 dollar américain et de 4,1 milliard.

Vendredi

Pour la seule séance de vendredi, l’indice S&P/TSX a clôturé la journée sur un recul de 10 points (0,08%) à 11 463. Aux É-U, le Dow Jones a avancé de 21 points (0,2%) à 10 328, le S&P/500 a progressé de 6 points (0,58%) à 1 102 et le Nasdaq a gagné 32 points (1,45%) à 2 211.

Avec Olivier Schmouker


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...