Les marchés: l'incertitude domine

Publié le 13/10/2009 à 16:06

Les marchés: l'incertitude domine

Publié le 13/10/2009 à 16:06

Par Denis Lalonde

La hausse du prix du baril de pétrole a contribué a limiter les pertes au S&P/TSX. Photo : Bloomberg

Les marchés boursiers nord-américains ont clôturé la journée au neutre en raison de l’incertitude entourant la saison des résultats financiers du 3e trimestre.

«Les marchés attendent les résultats du 3e trimestre avec nervosité, tant au Canada qu’aux États-Unis. On se tient près des sommets de 12 mois. Cette nervosité n’entraîne pas de sévère correction, mais empêche que la hausse des indices se poursuive», analyse Stephen Gauthier, stratège et gestionnaire de portefeuille principal chez Demers Valeurs mobilières.

Ce dernier ajoute que les nouvelles entourant les résultats financiers des entreprises sont souvent meilleures que prévu sans être excellentes. «Alcoa et Johnson & Johnson sont deux bons exemples. Des bénéfices supérieurs aux prévisions, mais des revenus qui déçoivent», dit-il.

M. Gauthier soutient que la hausse des bénéfices est attribuable aux récentes suppressions d’emplois massives et aux autres mesures de réduction des coûts adoptées par la vaste majorité des grandes entreprises américaines au cœur de la récession: «La hausse des bénéfices n’est pas attribuable à une croissance des revenus. Intel dévoilera ses résultats financiers après la fermeture des marchés et on s’attend à ce que cette tendance se poursuive», croit-il.

À la Bourse de Toronto, l’indice S&P/TSX a reculé de 23 points (0,2%) à 11 413 points. «Il y a aussi beaucoup de nervosité en lien avec la saison des résultats financiers, mais le prix du pétrole et de l’or montent de nouveau. L’énergie (+1,83%) et les matériaux (+0,6%) sont venus contrebalancer la baisse des huit autres secteurs qui composent l’indice torontois», dit-il.

Le prix du baril de pétrole brut a terminé la journée sur une hausse de 88 cents à 74,15 dollars américains, alors que celui de l’once d’or a fracassé un nouveau record en grimpant de 7,5 dollars à 1 065 dollars américains.

À New York, le Dow Jones a reculé de 14 points (0,15%) à 9 871, le S&P/500 a baissé de 3 points (0,28%) à 1 073 et le Nasdaq est demeuré stable à 2 139.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Le Québec brille à l'international dans les poudres métalliques

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. En matière de fabrication additive, l'un des points forts du Québec les plus souvent évoqués est...

La COVID-19 a stimulé la demande de fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. C'est l'une des belles histoires positives qui apportent un peu de contraste à cette sombre crise.

Le grand défi de l'adoption de la fabrication additive

Édition du 17 Juin 2020 | Kévin Deniau

MATÉRIAUX AVANCÉS. Avec 35 % des ventes mondiales, les États-Unis représentent le premier marché pour la fabrication...