Le dollar canadien glisse pour une troisième séance consécutive

Publié le 25/01/2013 à 08:04, mis à jour le 25/01/2013 à 08:41

Le dollar canadien glisse pour une troisième séance consécutive

Publié le 25/01/2013 à 08:04, mis à jour le 25/01/2013 à 08:41

Par lesaffaires.com

Photo:Bloomberg

Le huard poursuit sa chute pour une troisième séance consécutive vendredi, toujours heurté par la décision de la Banque du Canada de reporter à une date indéterminée la hausse des taux d’intérêt en raison de la faiblesse de l’économie du pays.

Le huard est repassé sous la parité jeudi et continue de perdre des plumes vendredi. Vers 7h50, la devise canadienne chute de 0,6 % face à sa contrepartie américaine, soit de 0,006 $ US, pour se négocier à 99, 4 cents US.

Mercredi, la Banque du Canada a annoncé qu’elle réduisait ses prévisions de croissance pour 2013. Elle anticipe que le PIB progressera de 2%, contre 2,3 % au moment de sa précédente prévision, en octobre dernier.

PLUS: Pas de hausse de taux d'intérêt en vue au Canada

Selon les observateurs, la faiblesse du dollar canadien risque de demeurer pendant un certain temps en raison de la baisse de régime de l’économie canadienne et de la faiblesse des prix du pétrole brut produit en Alberta, par rapport au Brent.

Autre facteur négatif pour le huard: sur le plan de l’analyse technique, il se négocie sous sa moyenne mobile d’avec la devise américaine pour une troisième séance consécutive.

 

 

 

 

 

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».