Le bitcoin touche un sommet à plus de 2.280 dollars

Publié le 22/05/2017 à 18:35

Le bitcoin touche un sommet à plus de 2.280 dollars

Publié le 22/05/2017 à 18:35

Le cours du bitcoin, monnaie virtuelle qui n'est pas régulée, est monté lundi à plus de 2.288 dollars, un niveau jamais vu depuis son lancement il y a un peu plus de huit ans.

Le cours de la monnaie cryptographique est monté à 2.288,86 dollars, évoluant au-dessus du seuil symbolique des 2.000 dollars pour la première fois de son histoire, selon la plateforme CoinDesk.

Cette progression intervient dans un contexte de faiblesse généralisée du dollar.

Contrairement aux devises physiques telles que l'euro ou le dollar, le bitcoin n'est régi par aucune banque centrale ni aucun gouvernement, mais par une vaste communauté d'internautes, et ne peut donc être soumis à la tentation de la «planche à billets», arguent ses partisans.

Cependant les critiques soulignent son opacité et extrême volatilité, dénonçant la création d'une bulle spéculative.

Le bitcoin ne valait que quelques cents à son lancement en février 2009 par un ou plusieurs informaticiens se cachant sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

Son usage se répand, comme le montre l'annonce lundi de la compagnie aérienne japonaise à bas coûts Peach Aviation (du groupe ANA Holdings) qu'elle allait accepter d'ici à la fin de l'année le paiement des réservations à bord de ses avions en monnaie virtuelle bitcoin.

Mais sa réputation reste sulfureuse, notamment parce que cette monnaie virtuelle autorégulée préserve l'anonymat de ses propriétaires.

Les auteurs de la cyberattaque d'ampleur mondiale de mi-mai ont exigé que le paiement des rançons soit effectué en bitcoin, la principale monnaie dématérialisée utilisée dans le monde.

En mars dernier, le gendarme boursier américain (SEC) avait rejeté un projet de cotation pour un fonds, le Winklevoss Bitcoin Trust, qui aurait permis aux investisseurs d'accéder plus facilement au bitcoin, provoquant une chute brutale du cours.

La SEC a justifié son refus vendredi en invoquant l'absence de régulation actuellement sur le marché du bitcoin. La plateforme d'échanges boursiers visée par ce fonds, le BATS, ne pourrait pas prendre des mesures qu'exige la législation boursière «pour empêcher des actes et des pratiques frauduleux et manipulateurs, et pour protéger les investisseurs et l'intérêt du public», argumentait la SEC.

Cela a provoqué un mini-krach du bitcoin, qui est retombé à 1.000 dollars. Depuis, le cours a bondit de plus de 100%.

À relativiser

La monnaie cryptographique a dépassé depuis deux mois maintenant la parité avec l’or. Le fait que, depuis août 2015, plus de 160 000 commerçants acceptent les paiements en bitcoin, a probablement soutenu la performance. Mais une remise en contexte semble nécessaire.

«Il existe environ 16,2 millions de bitcoins en circulation contre 5,6 milliards d’onces d’or extrait de la terre au cours de l’histoire», rappelions-nous en mars. Pour cette simple raison, le marché aurifère demeure 300 fois plus imposant. Et, malgré l’envolée exponentielle de ces derniers mois, le marché du bitcoin pèse environ 20 milliards $US. «Ce qui vaut seulement la moitié de la capitalisation boursière moyenne des entreprises au sein de l’indice S&P 500».

Cela étant dit, cela laisse une fameuse marge d’appréciation à la devise virtuelle.

 

À la une

Bourse: Wall Street galvanisée par les données sur l'emploi

Mis à jour à 16:33 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé vendredi sur une note positive une semaine de forte progression.

Titres en action: Toshiba, JD.com, British Airways

Mis à jour à 10:14 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

COVID-19: Ottawa veut aider les provinces, mais à certaines conditions

Ottawa propose de transférer 14 milliards de dollars aux provinces, mais à certaines conditions.