«La russe Mail.ru est deux fois moins chère que Facebook»- Mark Vincent, directeur des placements, Marchés émergents mondiaux, de Standard Life Investments


Édition du 06 Septembre 2014

Les marchés émergents semblent avoir perdu la faveur des analystes nord-américains. L'investisseur peut-il toujours y trouver des occasions ? Au printemps dernier, nous étions arrivés à un point où tous les stratèges étaient pessimistes. ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

À la une

Petit guide de survie au «bad buzz»

20/02/2020 | Catherine Charron

Lorsqu’une soirée entre amis entache votre image de marque sur les réseaux sociaux, voici comment éponger les dégâts.

Victoria's Secret quitte la Bourse

20/02/2020 | AFP

Le nouvel actionnaire majoritaire est le fonds Sycamore, qui a déboursé 525M$ en échange de 55% du capital.

Encore des changements chez Nemaska Lithium: le président quitte

Guy Bourassa n’est plus aux commandes de l’entreprise à l’abri de ses créanciers depuis presque deux mois.