La Bourse de Paris limite la casse mardi

Publié le 06/09/2011 à 10:38

La Bourse de Paris limite la casse mardi

Publié le 06/09/2011 à 10:38

Par AFP

La Bourse de Paris limitait un peu la casse mardi après-midi, perdant 0,49%, après avoir tenté un rebond en début de séance, grâce à la hausse inattendue en août d'un indicateur sur l'activité dans les services aux Etats-Unis.

A 15H46 (13H46 GMT), l'indice CAC 40 lâchait 14,66 points à 2.984,88 points, dans un volume d'échanges de 2,2438 milliards d'euros.

Après avoir ouvert autour de l'équilibre, le marché parisien a esquissé un rebond, prenant brièvement 1% en fin de matinée, avant de passer nettement dans le rouge, puis de se ressaisir grâce à l'indicateur.

"La baisse correspondait à l'arrivé des opérateurs américains sur le marché", souligne Yves Marçais, vendeur d'actions chez Global Equities.

L'activité dans les services aux Etats-Unis s'est accélérée en août, l'ISM progressant pour la première fois depuis le mois de mai, de 0,6 point par rapport à juillet, pour s'établir à 53,3%, alors que la prévision médiane des analystes le donnait en baisse, à 51,0%.

Cet indicateur était très attendu par les investisseurs qui doutent de l'état de santé de la première économie mondiale, certains investisseurs craignant une récession.

Le marché se préparait en outre à une fin de semaine très chargée, sur fond d'inquiétudes sur une aggravation de la crise de la dette en zone euro, compte tenu des difficultés de la Grèce à faire face à ses engagements budgétaires.

Jeudi sera marqué notamment par la réunion de Banque centrale européenne (BCE) et l'annonce de mesures de soutien à l'emploi par le président américain Barack Obama.

Les valeurs bancaires étaient les principales victimes de la baisse du marché, secouées par la crise de la dette en zone euro.

BNP Paribas perdait 4,17% à 30,00 euros, Natixis 2,54% à 2,49 euros et Société Générale 4,79% à 19,28 euros.

Crédit Agricole lâchait 4,64% à 5,57 euros après avoir touché 5,46 euros un plus bas historique.

Certaines valeurs défensives, qui résistent à la conjoncture, progressaient comme Sanofi (+2,39% à 49,23 euros) ou Air Liquide (+1,58% à 87,90 euros).

Plusieurs résultats de sociétés animaient un peu le marché. Ceux publiés par Audika (+3,43% à 16,60 euros) et Medica (+418% à 12,70 euros) étaient bien reçus.

À la une

Les entreprises ont un rôle à jouer dans la Journée de la vérité et de la réconciliation

26/09/2023 | Me Ken Rock

EXPERT. C’est en le faisant dans la sincérité que votre entreprise a sa place dans cette journée.

Entrepreneuriat: les Autochtones ne luttent pas Ă  armes Ă©gales

ANALYSE. «J'ai l’impression de circuler sur une route où il n’y pas de sorties», dit un entrepreneur autochtone.

Autochtones Inc.: un marché émergent à l'intérieur du Québec

Édition du 25 Août 2018 | François Normand

Partout au Québec, de jeunes Amérindiens se lancent en affaires. Des capital-risqueurs autochtones les accompagnent ...