Fusion des bourses de Londres et Toronto : Québec demande une audience publique

Publié le 09/02/2011 à 09:17, mis à jour le 09/02/2011 à 10:17

Fusion des bourses de Londres et Toronto : Québec demande une audience publique

Publié le 09/02/2011 à 09:17, mis à jour le 09/02/2011 à 10:17

Par Mathieu Lavallée

Photo : Bloomberg

Le gouvernement du Québec demande à l'Autorité des marchés financiers (AMF) de tenir des audiences publiques pour se pencher sur la fusion entre le Groupe TMX – exploitant notamment les bourses de Toronto et Montréal – et le LSE Group plc.

Le ministre des Finances du Québec Raymond Bachand en a fait l'annonce dans un communiqué diffusé ce matin, en réaction à l'annonce de la fusion des deux organisations.

Le ministre a rappelé qu'en vertu des engagements pris lors du regroupement des bourses de Montréal et Toronto en 2008, la transaction est assujettie à l'approbation de l'AMF.

À l'époque, l'AMF avait exigé que le Groupe TSX ne puisse cesser d'être l'actionnaire de contrôle de la Bourse de Montréal sans l'autorisation de l'AMF.

« La transaction s'intègre dans un contexte mondial de consolidation des places boursières. Dès lors, les priorités défendues par le gouvernement du Québec pour la bourse de Montréal sont le développement du secteur des produits dérivés ainsi que la protection du leadership technologique qui y est lié et, par le fait même, la protection des emplois que cette industrie génère », a commenté le ministre Bachand.

Québec veut aussi s'assurer que l'accès des entreprises québécoises aux capitaux soit maintenu, sinon amélioré, que les investisseurs québécois demeurent bien protégés et que l'expertise de la bourse de Montréal en matière de produits dérivés soit conservée et bonifiée, a indiqué pour sa part le ministre délégué aux Finances Alain Paquet.

Du côté de l'AMF, on confirme avoir reçu le mandat d'organiser des audiences publiques, qui seront mises sur pied dans les meilleurs délais possibles, pour s'assurer du respect des engagements pris par le Groupe TMX en 2008, a indiqué le porte parole de l'AMF Sylvain Théberge.

À la une

Commerce Québec-France: allez, on peut en faire plus!

Il y a 6 minutes | François Normand

ANALYSE. Les premiers ministres Gabriel Attal et François Legault ont plaidé pour hausse majeure de nos échanges.

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.