Chorus Aviation réduit ses salaires et suspend son dividende

Publié le 06/04/2020 à 13:32

Chorus Aviation réduit ses salaires et suspend son dividende

Publié le 06/04/2020 à 13:32

Par La Presse Canadienne

L’entreprise, qui exploite des avions régionaux pour Air Canada, a rappelé que son principal client et partenaire avait réduit sa capacité à l’échelle du réseau. (Photo: Jonathan Hayward/ La Presse canadienne)

Chorus Aviation (CHR) a annoncé lundi la mise à pied temporaire d’employés, la suspension de son dividende et la réduction des salaires de ses dirigeants en réaction à la pandémie de COVID-19.

L’entreprise, qui exploite des avions régionaux pour Air Canada, a rappelé que son principal client et partenaire avait réduit sa capacité à l’échelle du réseau pour le deuxième trimestre.

Elle a précisé que ses vols avec Air Canada Express avaient été réduits d’environ 90 % en avril et mai, ce qui a entraîné d’importantes réductions temporaires d’employés.

La société suspendra également son dividende à la suite de son versement mensuel régulier aux actionnaires de 4 cents par action, le 17 avril, dans le but de préserver ses liquidités et de renforcer son bilan.

En outre, la société a indiqué que son chef de la direction, Joe Randell, renoncerait à 70 % de son salaire et que les membres de l’équipe de direction verraient leur salaire réduit de 50 %.

Le conseil d’administration a également procédé à une réduction de 25 % de la rémunération de ses membres.

 

Sur le même sujet

Jazz Aviation maintient ses liaisons régionales jusqu’en 2035

Air Canada et Chorus Aviation ont prolongé de 10 ans un contrat d’achat de capacité.

À surveiller: Expedia, Caterpillar et Chorus

14/03/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres d'Expedia , Caterpillar et Chorus? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer ...

À la une

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.

Deux exemples percutants de titres dits «défensifs»

BLOGUE INVITÉ. Jamais n’a-t-on vu le taux de chômage exploser comme on l’a vu au cours des dernières semaines.

Shopify: prochaine victime de la malédiction boursière canadienne?

BLOGUE INVITE. Shopify est-elle différente des Nortel, Research in Motion, Valeant, Barrick Gold et autres?