Bourses: chute libre en Europe

Publié le 05/09/2011 à 12:14, mis à jour le 05/09/2011 à 15:01

Bourses: chute libre en Europe

Publié le 05/09/2011 à 12:14, mis à jour le 05/09/2011 à 15:01

Par AFP
Les banques étaient les premières victimes de la dégringolade: Royal Bank of Scotland (RBS) a baissé de 12,32% à 21,78 pence, Lloyds Banking Group (LBG) de 7,46% à 30,65 pence et Barclays de 6,69% à 154,15 pence.

Seule valeur rescapée, Randgold, qui possède des mines d'or, valeur refuge par excellence, a gagné 0,97% à 6.735 pence.

Francfort était lui aussi en chute libre, perdant 5,28% pour descendre à son niveau le plus bas depuis plus de deux ans (5.246,18 points).

L'action Deutsche Bank, la plus touchée, s'est enfoncée de 8,86% à 23,72 euros au terme d'une séance qui a vu le Dax toucher un plus bas après l'autre. L'indice a perdu 27% depuis le 1er août.

Certains n'hésitaient pas à parler de "Lundi Noir". Un courtier interrogé par Dow Jones Newswires notait que le gros des ordres de ventes ne semblaient pas être des ordres automatiques générés par ordinateur mais dénotaient un vrai mouvement de panique sur le marché.

L'indice vedette de la Bourse de Milan, le FTSE Mib, a terminé sur une chute de 4,83% à 14.333 points. Parmi les plus fortes chutes, les banques UniCredit et Intesa Sanpaolo ont lâché 7,30% à 0,832 euro et 6,96% à 1,029 euro. Banca Popolare di Milano a perdu 5,48% à 1,31 euro.

Le groupe automobile Fiat a cédé 6,46% à 3,82 euros, la société d'exploration pétrolière Saipem 6,11% à 28,11 euros et le groupe d'aéronautique et de défense Finmeccanica 5,90% à 4,724 euros.

L'indice Ibex-35 des principales valeurs de la Bourse madrilène a terminé en chute de 4,69%, se rapprochant du seuil symbolique des 8.000 points à 8.066,5 points, son plus bas niveau depuis le 10 août.

La quasi-totalité des valeurs a fini dans le rouge, notamment les bancaires, le numéro un en zone euro Santander perdant 5,94% à 5,766 euros, son principal concurrent BBVA plongeant de 5,79% à 5,69 euros et la troisième banque espagnole CaixaBank cédant 3,02% à 3,437 euros.

Le groupe de BTP ACS a chuté de 4,37% à 26,5 euros, le géant de l'énergie Iberdrola a perdu 4,89% à 4,71 euros et le pétrolier Repsol a reculé de 6,09% à 18,59 euros.

L'indice vedette de la Bourse de Lisbonne (PSI-20) a clôturé en baisse de 2,82%, à 6.158,02 points. La banque Banif a enregistré la plus forte baisse (-7,84%), suivi de BPI (-5,04%), BCP (-4,80%) et BES (-2,60%).

L'indice SMI des 20 principales valeurs de la Bourse suisse a fini sur une forte baisse de 4,04% à 5.142,99 points, après avoir passé l'ensemble de la séance dans le rouge.

L'indice AEX des principales valeurs de la Bourse d'Amsterdam a clôturé en baisse de 4,18% à 274,45 points.

Toutes les valeurs ont terminé la séance dans le rouge, la perte la plus importante ayant été enregistrée par le bancassureur ING, qui a chuté de 8,53% à 5,18 euros.

Les groupes de sidérurgie ArcelorMittal et Aperam ont également chuté lourdement, de 7,43% à 13,08 euros et 6,97% à 11,14 euros tandis que le groupe de courrier express TNT Express a cédé 7,14% à 6,08 euros et la compagnie aérienne franco-néerlandaise Air France-KLM 7,12% à 5,95 euros.

L'indice Bel-20 de la Bourse de Bruxelles a terminé sur une chute de 4,61%, à 2.117,46 points.

KBC a enregistré la plus forte baisse (-8,48% à 16,67 euros), devant Ageas (-7,48% à 1,25 euro). Le groupe pharmaceutique UCB a chuté de 6,50% à 30,40 euros et le métallurgiste Umicore de 5,60% à 30,67 euros.

Le chimiste Solvay, dont Moody's a annoncé lundi l'abaissement d'un cran de la note suite à son OPA sur le Français Rhodia, a cédé 6,17% à 77,30 euros.

À la une

Un gouvernement du RN menacerait nos entreprises en France

ANALYSE. Les droites radicale et populiste minent l’économie et le niveau de vie des pays, selon des études empiriques.

Banque du Canada: jusqu'Ă  cinq baisses de taux d'ici juin 2025

14/06/2024 | Denis Lalonde

BALADO. Les données américaines sur l’inflation pourraient conforter la Banque du Canada dans ses baisses de taux.

Bourse: Wall Street termine en ordre dispersé, mais le Nasdaq enchaîne un 5ème record d'affilée

Mis à jour le 14/06/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a terminé dans le rouge.