Bourse: Wall Street rebondit modestement

Publié le 30/05/2019 à 10:23, mis à jour le 30/05/2019 à 16:49

Bourse: Wall Street rebondit modestement

Publié le 30/05/2019 à 10:23, mis à jour le 30/05/2019 à 16:49

Vue extérieure de Wall Street.

(Photo: 123RF)

La Bourse de New York a terminé en légère hausse jeudi à l'issue d'une séance indécise, rebondissant modestement sur fond d'inquiétudes sur la croissance économique dues aux tensions commerciales entre Pékin et Washington, et de forte baisse des taux d'intérêt.

Les indices

À la clôture, à la Bourse de Toronto, l'indice S&P/TSX perdait 42 points, ou 0,26%, à 16 089 points.

À New York, le S&P 500 s'appréciait de 5 points, ou de 0,21%, à 2 788 points.

Le Dow Jones gagnait 43 points, ou 0,17%, à 25 169 points.

Le Nasdaq était en hausse de 20 points, ou de 0,27%, à 7 567 points.

Le contexte

Les principaux indices ont toutefois fluctué en cours de séance, passant temporairement dans le rouge «sous la pression de la chute des cours du pétrole» qui ont perdu environ 4% à Londres comme à New York, selon Karl Haeling de LBBW. 

Les fluctuations des indices sont aussi liées selon lui à des ajustements de portefeuilles à l'approche du mois de juin.

Les investisseurs restent toutefois fébriles face à la récente escalade des tensions entre la Chine et les États-Unis et son impact potentiel sur l'économie et l'activité des entreprises. Les signes d'un ralentissement se reflètent déjà dans certains indicateurs américains.

«Rien ne s'est vraiment amélioré (depuis mercredi) sur le front des relations commerciales pour vraiment alimenter un ton plus positif. On pourrait même dire que le sentiment s'est dégradé après des informations de presse de Bloomberg affirmant que la Chine avait mis en suspens ses achats de soja américain», a commenté Patrick O'Hare de Briefing.

Le rebond des indices observé jeudi est selon lui «principalement emmené par l'idée que le marché (était) prêt à rebondir». 

Après plusieurs semaines consécutives de baisse, les indices s'étaient en effet encore affaissés mardi et mercredi, le Dow Jones tombant à son plus bas niveau depuis début février.

Symbole de l'appétence des investisseurs pour des actifs jugés comme des valeurs refuge et de l'anticipation d'une éventuelle intervention de la banque centrale américaine, le taux sur la dette à 10 ans des États-Unis était descendu mercredi en cours de séance à son plus bas niveau depuis septembre 2017. 

Sans tomber aussi bas jeudi, ce taux s'affichait encore en baisse par rapport au cours de clôture de mercredi, à 2,215% contre 2,261% la veille au soir.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Mais où est passée la peur de la récession?

BLOGUE INVITÉ. Après un rebond des marchés, on entend beaucoup moins parler de récession. Pourtant...

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Investir: trois critères pour choisir ses actions

19/07/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Un investisseur devrait analyser ses titres boursiers comme s'ils étaient une entreprise privée.