Bourse: Wall Street recule fortement; Barrick Gold à un sommet

Publié le 17/05/2016 à 10:23, mis à jour le 17/05/2016 à 17:01

Bourse: Wall Street recule fortement; Barrick Gold à un sommet

Publié le 17/05/2016 à 10:23, mis à jour le 17/05/2016 à 17:01

(Photo: Bloomberg)

Wall Street a baissé mardi, estimant que de bonnes nouvelles économiques pourraient encourager la Fed à hausser ses taux.

À Toronto, l'indice S&P/TSX a progressé de 23,61 points, ou de 0,17%, à 13 917,1 points.

Le dollar canadien s'échangeait à 77,24 cents US, en baisse de 0,30 cent par rapport à la fermeture de lundi.

À New York, le S&P 500 a reculé de 19,45 points, ou de 0,94%, à 2 047,21 points.

Le Dow Jones a perdu 180,73 points, ou 1,02%, à 17 529,98 points.

Le Nasdaq a cédé 59,72 points, ou 1,25%, à 4 715,73 points.

À Toronto, Barrick Gold (Tor., ABX) a atteint un sommet annuel de 25,44$, tout comme de nombreuses autres sociétés aurifères.

Des opinions très différentes

«On dirait qu'il y a des opinions très différentes au sein du marché et cela se traduit par une grande instabilité d'un jour à l'autre», a estimé Jack Ablin, de BMO Private Bank. 

Après un très mauvais début d'année, sur fond d'inquiétudes sur un ralentissement mondial, puis un rebond tout proche de niveaux historiquement élevés, à l'aide notable d'une reprise du marché pétrolier, Wall Street hésite depuis la fin avril.

«Ce qui est curieux, c'est que la Bourse n'a pas beaucoup évolué par rapport au mois dernier, mais elle bouge beaucoup au quotidien», a commenté M. Ablin, soulignant que Wall Street avait enregistré une nette baisse vendredi, un franc rebond lundi puis de nouveau un repli.

«Beaucoup d'investisseurs ne sont pas certains de la direction du marché et, pour le moment, cette incertitude les pousse largement à rester inactifs», a renchéri Michael James de Wedbush Securities. 

L'actualité donnait pourtant du grain à moudre aux marchés, puisque les investisseurs ont digéré mardi de multiples statistiques aux États-Unis, dont des chiffres mitigés sur l'immobilier en avril.

Néanmoins, également pour le mois dernier, d'autres indicateurs étaient plus encourageants, comme un franc rebond de la production industrielle et une accélération de l'inflation au plus haut depuis trois ans.

«Les investisseurs prennent les bonnes nouvelles économiques comme de mauvaises nouvelles pour les investissements, car cela va encourager la Réserve fédérale (Fed) à relever plus franchement ses taux», a relativisé M. Ablin.

Sur ce plan, les marchés attendent pour mercredi la publication du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed, fin avril, dans l'espoir d'y trouver des signes sur les intentions de la banque centrale américaine pour la suite de l'année.

Pandora monte

Parmi les valeurs, la société de prêts en ligne LendingClub a chuté de 8,63% à 3,60 dollars après avoir été assignée à comparaître devant la justice américaine à la suite de la récente démission de son directeur général, Renaud Laplanche, forcé au départ par des agissements contraires aux règles de fonctionnement de l'entreprise.

La radio en ligne Pandora Media a pris 6,11% à 10,59 dollars après qu'un fonds spéculatif, Corvex Management, a dit en détenir près de 10% et s'est prononcé pour sa vente à une plus grande entreprise.

Parmi les résultats du jour, Home Depot, spécialiste du bricolage et de l'aménagement de la maison, a perdu 2,47% à 132,00 dollars bien qu'il ait relevé ses prévisions annuelles dans la foulée d'un début d'année solide. M. James remarquait que cette publication «n'avait pas été aussi favorable que prévu par rapport à des attentes très élevées».

Agilent, spécialiste des appareils et des services de mesure scientifique, a avancé de 3,42% à 44,41 dollars après avoir fait état d'une hausse de ses ventes ainsi que de son bénéfice net trimestriels, et relevé ses prévisions pour l'année.

Le marché obligataire hésitait. En fin d'après-midi, le rendement des bons du Trésor à dix ans montait à 1,764% contre 1,754% lundi soir, et celui des bons à 30 ans baissait à 2,592% contre 2,595% auparavant.


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

À la une

Votre entreprise est-elle immunisée contre l'économie virale?

ANALYSE - Les nouveaux virus sont de plus en plus fréquents. Les chaînes d'approvisionnement sont vulnérables.

Les régimes de retraite et les véhicules immobilisés sont-ils flexibles?

21/02/2020 | Dany Provost

BLOGUE INVITÉ. Peu importe le type de régime de retraite, les sommes qu’on accumule à l’intérieur sont «immobilisées».

Les blocages «doivent être levés maintenant», dit Trudeau

21/02/2020 | AFP

« La situation actuelle est inacceptable et intenable », a déclaré M. Trudeau lors d’une conférence de presse.