Bourse: les marchés terminent au rouge, les épiciers soldés

Publié le 05/04/2016 à 10:14, mis à jour le 05/04/2016 à 17:01

Bourse: les marchés terminent au rouge, les épiciers soldés

Publié le 05/04/2016 à 10:14, mis à jour le 05/04/2016 à 17:01

(Photo: Bloomberg)

Les Bourses nord-américaines ont terminé la journée de mardi au rouge, dans un contexte de craintes renouvelées sur la croissance après des chiffres médiocres en Europe comme aux États-Unis.

À Toronto, l'indice S&P/TSX a reculé de 31,49 points, ou de 0,24%, à 13 304,66 points.

À New York, le S&P 500 s'est délesté de 20,96 points, ou de 1,01%, à 2 045,17 points.

Le Dow Jones s'est replié de 133,68 points, ou de 0,75%, à 17 603,32 points.

Le Nasdaq a perdu 47,86 points, ou 0,98%, à 4 843,93 points.

À Toronto, le secteur de la consommation essentielle a affiché le pire replie, soit de 1,63%, après que Sobeys eut annoncé une baisse de prix de milliers de produits dans ses supermarchés IGA du Québec. Loblaw(Tor., L) a perdu 2,42% à 71,34$, Metro(Tor., MRU) a reculé de 2,36%.

Parmi les titres en action, les banques devraient faire l'objet d'une surveillance plus étroite de la part des autorités de par le monde, à la suite des révélations faites par «Panama Papers». Au Canada, la Banque Royale(Tor., RY) a été la seule institution financière canadienne ciblée par les révéléations.

Sanford Lee, de Canaccord Genuity, estime que Cogeco Communications(Tor., CCA) est en meilleure position que ses comparables nord-américains du câble pour affronter les vents contraires qui frappent l’industrie. La société va dévoiler ses résultats du deuxième trimestre le 14 avril. L’analyste réitère sa cible de 81$ pour le titre et le maintient sur sa liste d’achats préférentiels du moment. L'action a perdu 0,79%.

Les analystes reviennent sur les résultats du quatrième trimestre de La Baie(Tor., HBC). Wayne Hood, de BMO Marchés des capitaux, souligne que le détaillant a dévoilé un bénéfice par action de 0,79$, inférieur à sa prévision de 1,02$ l’action. Il va modifier son opinion sur le titre après avoir participé à la téléconférence avec les analystes ce matin. Le titre a reculé de 2,9%.

SNC-Lavalin(Tor., SNC) nomme un nouveau vice-président et chef des affaires financières, Sylvain Girard.

Les titres de Valener (Tor., VNR) et de Mines Richmont  (Tor., RIC) ont touché tous deux un sommet annuel, respectivement à 21,15$ et à 7,65$.

À lire également: À surveiller: TransCanada, Stornoway et Disney

Des prises de bénéfices

«Ce sont quelques prises de bénéfices, sans rien de spectaculaire», a résumé Mace Blicksilver, de Marblehead Asset Management. «Il n'y a rien de vraiment notable dans l'actualité.»

Après un très mauvais début d'année, Wall Street s'est reprise à partir de février et n'a depuis quasiment enregistré que des semaines de progression, mais les indices, désormais revenus près de leurs plus hauts niveaux historiques, semblent désormais marquer le pas et ont déjà un peu reculé lundi.

«On se trouve dans un creux, après des indicateurs économiques importants», notamment de bons chiffres sur l'emploi américain en fin de semaine dernière, «et avant le début de la saison des résultats d'entreprises», a résumé David Levy, de Republic Wealth Advisors. «Donc, les investisseurs attendent de voir si la Bourse est allée trop haut et risque de se rééquilibrer en baisse d'ici l'été.»

La Bourse de New York doit désormais attendre la semaine prochaine pour digérer les résultats d'entreprises majeures, comme le géant de l'aluminium Alcoa (+0,11% à 9,41 dollars).

Pour autant, le calendrier économique américain n'était pas vide mardi, mais les investisseurs n'ont pas semblé en mesure de tirer de franches conclusions d'un chiffre défavorable sur le déficit commercial des États-Unis, qui s'est plus aggravé que prévu en février, et d'un indicateurs nettement plus engageants sur le secteur des services, dont l'activité a bien plus progressé que prévu le mois dernier.

Allergan chute 

Parmi les valeurs, les groupes de services parapétroliers Halliburton et Baker Hughes ont respectivement gagné 1,18% à 34,40 dollars et perdu 5,09% à 39,36 dollars, réagissant de façon contrastée à de nouveaux nuages sur le projet de fusion, après un article de l'agence Bloomberg, selon lequel les autorités américaines vont engager une plainte cette semaine contre cette opération.

Le laboratoire pharmaceutique Allergan a chuté de 14,77% à 236,55 dollars, comme sa fusion avec son concurrent Pfizer, en hausse de 2,08% à 31,36 dollars, était menacée par de nouvelles mesures américaines pour lutter contre les mariages entre entreprises pour des raisons fiscales. 

Également dans le secteur, le canadien Valeant, gravement atteint ces derniers mois en Bourse par des soupçons de manipulation comptable, a repris 10,03% à 28,73 dollars sur sa cotation new-yorkaise, après avoir rapporté qu'une enquête interne n'avait pas démontré de grave problème dans sa filiale Philidor, spécialisée dans la pharmacie en ligne.

Le géant du divertissement Disney a perdu 1,70% à 97,00 dollars face au départ inattendu de Thomas Staggs, son numéro deux, qui était donné comme son futur dirigeant.

Le réseau social Twitter, qui a remporté les droits de diffuser en ligne les matchs du Championnat professionnel de football américain (NFL), n'en a pas vraiment profité et a perdu 0,23% à 17,05 dollars.

Après avoir annoncé un changement à la tête de son conseil d'administration, le groupe de restauration Darden, notamment propriétaire de la chaîne Olive Garden, a reculé de 3,77% à 64,80 dollars. Il a par ailleurs fait état d'une hausse de ses ventes mais d'une baisse de son bénéfice net pour le dernier trimestre. 

Le marché obligataire avançait. En fin d'après-midi, le rendement des bons du Trésor à dix ans baissait à 1,718% contre 1,759% lundi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,542%, contre 2,598% précédemment.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

À la une

Y a-t-il un avenir pour la production d'aluminium au Québec?

ANALYSE. L’industrie vit une crise qui nécessite une révolution économique, mais surtout technologique.

La région de l'aluminium, mais pas seulement

Édition du 14 Septembre 2019 | Pierre Théroux

FOCUS SAGUENAY–­LAC-SAINT-JEAN. Impossible de la manquer. En arrivant à la ville de Saguenay, ...

La Bourse est figée en attendant un signal

BLOGUE. Il faudra plus que la résolution des conflits pour redonner un réel nouvel élan à la Bourse, selon ce stratège.