Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: Wall Street finit en hausse

lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: Wall Street finit en hausse

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé en nette hausse mercredi, tirée surtout par la technologie, qui a fait grimper le S&P 500 à un nouveau record et à deux doigts des 5 000 points pour la première fois.

La Bourse de Toronto termine légèrement en hausse.

Pour (re)consulter les nouvelles du marché


Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a monté de +11,44 points (+0,05%) à 20 969,18 points.

À New York, le S&P 500 a haussé de +40,83 points (+0,82%) à 4 995,06 points.

Le Nasdaq a terminé en hausse de +147,65 points (+0,95%) à 15 756,64 points.

Le DOW a gagné +156,00 points (+0,40%) à 38 677,36 points.

Le huard a haussé de +0,0015 $US (+0,2013%) à 0,7429 $US.

Le pétrole a augmenté de +0,76 $US (+1,04%) à 74,07 $US.

L’or a terminé en baisse de -1,10 $US (-0,05%) à 2 050,30 $US.

Le bitcoin a gagné +1 002,45 $US (+2,32%) à 44 182,80 $US.

 

 

 

 

Le contexte

«Le marché continue son envolée grâce aux résultats d’entreprises», a commenté Peter Cardillo, analyste de Spartan Capital. «Les investisseurs apprécient ce qu’on leur présente, notamment en termes de projections», a-t-il ajouté.

De son côté, le marché obligataire est resté calme, ce qui a favorisé les actions. Le rendement sur les bons du Trésor à dix ans oscillait autour de 4,11%, contre 4,10% la veille.

Parmi les résultats qui ont donné le sourire aux courtiers, Ford (F, +6,03%) à 12,80 $US a publié mardi, après la clôture, des comptes supérieurs aux attentes au quatrième trimestre, malgré une perte (526 M$US) liée à des éléments exceptionnels. Le groupe a dévoilé des objectifs ambitieux pour l’année en cours.

Son chiffre d’affaires trimestriel a atteint 46 G$US, en progression de 4% sur un an. Ford vise un bénéfice opérationnel compris entre 10 et 12 G$US sur 2024, soit plus que ne le projetaient les analystes.

La chaîne de fast-food Chipotle Mexican Grill  (CMG)a vu ses titres s’envoler de 7,12% à 2 664 $US l’action, après des ventes en hausse de 8,4% à nombre d’enseignes comparable, plus qu’attendu, totalisant un chiffre d’affaires de 2,52 G$US au quatrième trimestre.

D’abord délaissé en matinée malgré de bons résultats trimestriels, le titre d’Uber (UBER) a terminé stable (+0,28%).

La société de réservation de véhicules avec chauffeur (VTC) et de livraisons de repas a publié un bénéfice net de 1,4 G$US (+140%), dont 1 milliard est lié à la réévaluation à la hausse d’investissements en actions.

Uber a réalisé au quatrième trimestre 2023 un chiffre d’affaires de 9,9 milliards de $US, en hausse de 15% sur un an, là aussi plus qu’attendu par le marché.

La plateforme de jeux vidéo Roblox (RBLX) a retrouvé des couleurs (+10,25%) après avoir enregistré un record de réservations pour ses services au quatrième trimestre, tandis que le nombre d’utilisateurs quotidien a grimpé de 22% sur un an.

Palantir (PLTR), spécialisé dans le renseignement et la défense, qui utilise l’intelligence artificielle, a continué sa cavalcade en Bourse (+7,96% à 23,61 $US).

Le groupe a rapporté un bond de 20% de son chiffre d’affaires au quatrième trimestre, davantage que ce qu’escomptait Wall Street.

Dans le rouge, le titre du New York Times (NYT) a chuté de 7,34%. Le journal a affiché une augmentation de ses abonnés sur le web de 300 000 au cours du trimestre, à 9,7 millions, mais ses recettes publicitaires ont diminué.

La banque régionale américaine NYCB (NYCB), New York Community Bank, en difficulté boursière depuis plusieurs séances, a fait le yoyo, attirant les spéculateurs.

Le titre s’est effondré de 14% en milieu de séance, après une dégradation de sa note de solvabilité par Moody’s mardi soir, avant de se redresser pour terminer en hausse de 7,14% à 4,50 $US.

«Il y a eu un signal d’alarme du côté des banques régionales», a estimé Peter Cardillo.

Ces incertitudes sur la solidité du secteur se sont répercutées sur d’autres banques régionales comme Valley National Bancorp (-2,33%).

Au rang des indicateurs, le déficit commercial des États-Unis est tombé en 2023 à son plus bas niveau depuis 2020. Le solde entre importations et exportations a été réduit de 18,7% en 2023 par rapport à 2022, à 773,4 G$US.

Parmi les membres de la Fed qui se sont exprimés mercredi, Loretta Mester, présidente de l’antenne de Cleveland, a estimé que «ce serait une erreur de baisser les taux trop tôt ou trop rapidement sans preuve suffisante que l’inflation est sur une trajectoire durable et opportune pour revenir à 2%».

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.