Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: Wall Street clôt sa meilleure semaine en 2 mois

LesAffaires.com et AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: Wall Street clôt sa meilleure semaine en 2 mois

(Photo: Getty Images)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a clôturé vendredi sur une note hautement positive, signant sa meilleure semaine depuis deux mois, aidée par la perspective d’un massif plan de soutien économique américain.

La Bourse de Toronto a aussi terminé la séance en hausse malgré des données beaucoup moins encourgeantes sur l’emploi en janvier: les confinements ont provoqué la perte de 213 000 emplois, principalement au Québec et en Ontario.

 

Les indices

À Toronto, le S&P/TSX termine la séance sur un gain de 93 points, ou de 0,52%, à 18 135 points.

À New York, le S&P 500 a gagné 15 points, ou 0,39%, à 3 886 points.

Le Dow Jones a avancé de 92 points, ou de 0,3%, à 31 148 points.

Le Nasdaq s’est apprécié de 78 points, ou de 0,57%, à 13 856 points.

 

Le contexte

Le marché «était très enthousiaste sur le stimulus qui pourrait être rapidement adopté», a commenté Peter Cardillo de Spartan Capital Securities.

«On dirait que le plan Biden va être approuvé», a-t-il ajouté alors que le soutien massif de 1 900 milliards de dollars pourrait être adopté par une procédure de vote simple au Congrès pour contourner l’opposition républicaine et gagner du temps sur le vote.

Le président Joe Biden a promis vendredi d’«agir vite» face «à la douleur du pays», dont l’économie a été abattue par la pandémie de COVID-19.

Les marchés ont aussi digéré un rapport de l’emploi mitigé pour janvier.

Le taux de chômage a certes baissé à 6,3%, mais pour des raisons techniques, tandis que de modestes créations d’emplois (+49 000) sont revenues après de fortes révisions à la baisse pour les mois précédents. «Ce n’était pas un très bon rapport sur l’emploi mais pas vraiment mauvais non plus», a observé Peter Cardillo.

«Il y a encore beaucoup de personnes sans emplois et cela donne plus de cartes aux démocrates» pour faire adopter le stimulus au Congrès, a encore indiqué l’analyste.

Dix des onze secteurs du S&P ont terminé en hausse, menés par les matériaux, les services de communication et l’énergie.

Sur la semaine, le Dow Jones est en hausse de 3,89%, le Nasdaq de 6% et le S&P 500, plus représentatif de l’ensemble du marché américain, de 4,65%, les plus solides hausses depuis novembre. 

Parmi les actions du jour, le titre des vélos d’appartement connectés Peloton a perdu presque 6% malgré de bons résultats. Le groupe a aussi fait état de problèmes de stocks et de retards de livraison de ses engins ultra-populaires avec la pandémie.

Novavax et Johnson & Johnson qui ont demandé l’autorisation de leurs vaccins aux Etats-Unis ont grimpé respectivement de 3,30% et de 1,52%. 

GameStop, au centre d’une poussée spéculative la semaine dernière, a repris un peu d’allant après plusieurs séances contrastées (+19,20%).

Sur le marché obligataire, le rendement à 10 ans sur les bons du Trésor gagnait du terrain à 1,1687% contre 1,1392%, au plus haut depuis mars.