Bourse: nouveau record pour le Nasdaq; WestJet bondit de 2,5%

Publié le 16/05/2017 à 09:42, mis à jour le 16/05/2017 à 17:06

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq; WestJet bondit de 2,5%

Publié le 16/05/2017 à 09:42, mis à jour le 16/05/2017 à 17:06

Wall Street a stagné mardi, sans moteur mais résistant au désordre à Washington au moment où le président américain Donald Trump est accusé de s'être montré trop bavard avec Moscou.

 À Toronto, Macquarie a abaissé sa recommandation sur Westjet (WJA) à neutre, contre surperformer auparavant, et a également réduit l'objectif de cours à 25$, contre 27 avant. «Cela dit, l'action peut paraître attractive pour les investisseurs valeur sur le long terme au vu des perspectives de bénéfice par action ». Le titre a progressé de 2,52% à 22,36$.

Voici la situation:

S&P/TSX -0,55% à 15 543,33 points

S&P 500 -0,07% à 2 400,67 points

Dow Jones -0,01% à 20 979,75 points

Nasdaq +0,33% à 6 169,87 points

Dollar canadien +0,27% à 0,7355 $US

Once d'or +0,55% à 1236,80 points

Barile de pétrole -1,31% à 48,21 $US

Le Nasdaq, à dominante technologique a fini sur un record pour la deuxième séance consécutive.

«Le marché semble imperméable à tout type d'information venant de Washington», a commenté Art Hogan de Wunderlich Securities.

Face au tollé provoqué par des informations de presse accusant Donald Trump d'avoir pu compromettre une source en livrant des renseignements sensibles au chef de la diplomatie russe, la Maison Blanche s'est défendue mardi d'avoir compromis la sécurité nationale.

La Bourse a réussi à résister à cette situation politique en restant autour de niveaux historiquement élevés à la fin d'une saison des résultats trimestriels qui a montré une nette progression des bénéfices des entreprises du S&P 500.

Pour Chris Low de FTN Financial le marché a toutefois basculé dans «l'attentisme». 

«Les investisseurs sont inquiets de la capacité du Congrès de faire quoi que ce soit dans ce contexte de plus en plus fou à Washington», a-t-il expliqué.

Tant au niveau de indicateurs que des résultats du jour, facteurs positifs et négatifs se sont menés une "lutte acharnée" l'expression de Chris Low.

Ainsi la production industrielle a nettement progressé en avril aux Etats-Unis mais les mises en chantiers de logements au même mois se sont montrées décevantes.

Contrairement à la veille, Wall Street n'a pas pu profiter du dynamisme du pétrole qui a un peu reculé mardi, les investisseurs cherchant à anticiper l'ampleur de la prolongation des plafonds de production que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires pourraient acter lors d'un sommet le 25 mai.

Titres en action

Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale, réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 250$ pour le titre du producteur de jus Lassonde(LAS,A, 236,63$) après la publication de ses résultats du premier trimestre. Les revenus de l’entreprise ont reculé de 4,1%, en raison notamment de l’effet défavorable des devises. Le bénéfice de 1,87$ par action a toutefois été supérieur à sa prévision de 1,73$. M. Aghazarian note que la société a bonifié son dividende de 19,6% et qu’elle a la flexibilité financière nécessaire pour réaliser des acquisitions. Lassonde tient son assemblée annuelle des actionnaires(14h, hôtel Bonaventure).

Neil Maruoka, de Canaccord Genuity, réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 5,25$ pour le titre de TSO 3(TOS, 3,07$) après la publication de ses résultats du premier trimestre. L’entreprise de Québec a légèrement déçu l’analyste en dévoilant des revenus de 4,2M$, comparativement à sa prévision de 4,6M$. La perte avant intérêts, impôts et amortissement(BAIIA) de 1,2M$ a été plus élevée que prévu par M. Maruoka, car celui-ci visait une perte de 1M$. L’analyste rappelle que TSO3 a le potentiel de devenir l’acteur dominant dans le marché de la stérélisation à basse température des instruments médicaux.

Le président et chef de la direction de WSP(WSP, 49,27$), Alexandre L'Heureux, prononce une allocution à la tribune du Conseil des relations internationales de Montréal(13h, Marriott Château Champlain).

Les analystes reviennent sur les résultats du premier trimestre du producteur d’aliments préparés Premium Brands Holdings(PBH, 89,51$). Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, dit réitérer son opinion positive à l’égard de l’entreprise pour 2017 et dit s’attendre à ce que l’entreprise livre une solide croissance des revenus et bénéfices au cours des deux prochains exercices. Il vient de faire passer sa cible de 86$ à 100$. Derek Dley, de Canaccord Genuity, a aussi relevé sa cible, de 74$ à 82$, mais conserve sa recommandation neutre.

Geoffrey Kwan, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa cible pour le conglomérat Onex(ONEX, 100,62$) de 108$ à 110$. La société vient de relever son dividende trimestriel de 9% et se montre plus active sur le front des investissements. En outre, elle bénéficie de la vigueur du dollar américain.

Au sud de la frontière, Home Depot(HD, 160,68$US) gagne 2% dans les négociations précédant l’ouverture officielle, après avoir dévoilé des résultats supérieurs aux attentes à son premier trimestre.

L’exploitant des magasins Winners et Homesense, TJX Cos(TJX, 76,90$US) va dévoiler ses résultats du premier trimestre. Les analystes visent un bénéfice de 0,79$US par action.

Ford avance

Parmi les indicateurs du jour, les mises en chantier de logements ont reculé en avril aux Etats-Unis à la surprise des analystes, tout comme les permis de construire.

Les données récentes ressemblent de manière troublante au début d'une tendance de baisse mais aucun des autres chiffres de l'immobilier ne confirme cette conclusion", a commenté Ian Shepherdson de Pantheon Macroeconomics, s'appuyant sur la bonne santé des demandes de crédits immobiliers et d'un indice sur la confiance du secteur. 

En revanche, la production industrielle a nettement accéléré en avril, dépassant les attentes.

Enfin, le pétrole poursuivait sa progression mardi, toujours dans l'espoir d'une prolongation jusqu'au premier trimestre 2018 des quotas de production par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires.

Ford, deuxième groupe automobile américain en termes de ventes, devrait annoncer des suppressions d'emplois dans les prochains jours qui pourraient aller jusqu'à 10% de ses effectifs, a indiqué une source proche du dossier à l'AFP. Son titre montait de 0,64% à 11,01 dollars.

Au sein du Dow Jones, le groupe de divertissement Walt Disney perdait 0,45% à 108,64 dollars après des informations du magazine The Hollywood Reporter indiquant que des pirates informatiques auraient réussi à voler un film inédit et demanderaient une "énorme rançon" en échange.

L'enseigne spécialisée dans le bricolage et l'aménagement de la maison Home Depot a annoncé des résultats trimestriels meilleurs que prévu et relevé son principal objectif financier annuel. Son action avançait de 2,03% à 160,53 dollars.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street rattrapée par l'inquiétude liée à la COVID

Mis à jour le 07/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS.

Titres en action: Samsung Electronics, TC Énergie

Mis à jour le 07/07/2020 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Le taux de chômage canadien devrait plafonner à 11% au 2e trimestre

Selon l'OCDE, il devrait dépasser le taux atteint pendant la crise financière.