Bourse: pas d'escalade militaire en Syrie; trimestriels en ligne de mire

Publié le 16/04/2018 à 08:41, mis à jour le 16/04/2018 à 16:10

Bourse: pas d'escalade militaire en Syrie; trimestriels en ligne de mire

Publié le 16/04/2018 à 08:41, mis à jour le 16/04/2018 à 16:10

Wall Street a nettement progressé lundi, les investisseurs se concentrant sur la saison des résultats, de bonne facture jusqu'à présent, et reléguant au second plan les craintes d'un éventuel durcissement des tensions géopolitiques et commerciales. 

Selon des résultats provisoires à la clôture, l'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones Industrial Average, s'est apprécié de 0,88% à 24.575,55 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, de 0,70% à 7.156,28 points.

Un «gazouillis» de Trump aidant à remplumer le huard.

Contexte

«Les marchés boursiers restent globalement inchangés ce matin alors que les investisseurs sont légèrement nerveux après les frappes aériennes occidentales ayant touché la Syrie au cours du week-end», a souligné dans une note David Madden, un analyste de CMC Markets.

«La situation géopolitique occupe toujours le devant de la scène, et les investisseurs restent sur la défensive», a-t-il complété.

Washington, Paris et Londres ont effectué samedi à l'aube des frappes contre trois sites présentés comme liés au programme d'armement chimique syrien, sans faire de victimes, en représailles à une attaque chimique présumée le 7 avril.

Ces raids, menés par Washington, Paris et Londres, sont intervenus malgré la présence en Syrie d'enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui ont débuté dimanche leur mission dans le plus grand secret.

Par ailleurs, «les nouvelles sanctions américaines contre la Russie, qui pourraient être annoncées aujourd'hui, auront peut-être de quoi crisper encore un peu plus la relation entre le Kremlin et la Maison Blanche», ont estimé de leur côté les stratégistes du courtier Aurel BGC. 

Ça bouge dans l'automobile

Du côté des indicateurs, l'agenda sera essentiellement américain avec l'activité industrielle dans la région de New York pour le mois d'avril et les chiffres des ventes au détail pour mars.

Les stocks et ventes des entreprises ainsi que les flux de capitaux investis à long terme pour février complèteront le tableau.

En matière de valeurs, à Paris, Renault prenait 0,31% à 94,39 euros (147,13$). Le PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a affirmé lundi que «toutes les options étaient ouvertes» l'évolution de la structure de l'alliance et qu'il souhaitait trouver des solutions d'ici 2022, dans une interview au quotidien japonais Nikkei.

Titres en action

L'hiver n'a pas été tendre envers le Canadien Pacifique(CP, 224,01$) et le Canadien National(CNR, 93,76$), ce qui pourrait affecter à la baisse des résultats trimestriels dont la publication est respectivement attendue ce mercredi, puis lundi prochain. Les analystes tablent sur un bénéfice par action de 2,75$ pour le CP et de 1,02$ pour le CN, mais Benoit Poirier de Desjardins Marché des capitaux est plus pessimiste, à 2,67$ et 0,99$. «Les deux ont surpassé certaines embûches, mais les conditions météo difficiles se traduiront par des dépenses plus élevées», dit-il.

Bank of America(BAC, 29,80$US) lance le bal des résultats pour la semaine, ce matin. L'institution surfe sur son positionnement contre les fusils d'assaut. Côté résultats, elle a dévoilé ce matin une hausse de ses profits de 34%, sur l'année, grâce à des taux d'intérêt plus élevés et des prêts en croissance. Son bénéfice net s'établit à 6,49 G$US, contre 4,84 G$US un an plus tôt. 

L'action de Netflix(NFLX, 311,65$US) semble sur une pente ascendante aujourd'hui. Le service de vidéo sur demande dévoile ses résultats en fin de journée et les analystes sont très optimistes, prédisant que de nouvelles ententes de distribution et un catalogue bien garni permettront de dépasser les attentes de revenus établies à 3,69G$US pour son premier trimestre.

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Ă©nergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Jerome Powell promet que la Fed agira pour préserver la croissance américaine

Mis à jour il y a 15 minutes | AFP

Jerome Powell a toutefois prévenu que la Fed n'avait pas de mode d'emploi pour faire face aux tensions commerciales.

Quel avenir pour les taux? Heure cruciale pour la Fed

22/08/2019 | AFP

Le patron de la Banque centrale américaine, Jerome Powell, va prononcer vendredi à Jackson Hole un discours crucial.

La Fed veut garder «ses options ouvertes» sur l'évolution des taux

21/08/2019 | AFP

La Fed estime que la faible croissance mondiale et les tensions commerciales risquaient de ralentir l'économie des É-U.