Bourse: Toronto recule, GoodFood grimpe à ses débuts

Publié le 07/06/2017 à 09:44, mis à jour le 07/06/2017 à 17:03

Bourse: Toronto recule, GoodFood grimpe à ses débuts

Publié le 07/06/2017 à 09:44, mis à jour le 07/06/2017 à 17:03

Les Bourses américaines évoluent en très légère hausse mercredi à la mi-séance, les investisseurs ajustant leurs positions à la veille d'une série de rendez-vous politiques et monétaires. Pendant ce temps, la Bourse de Toronto bat en retraite sous l'effet du pétrole.

Mardi, la Bourse de New York avait légèrement baissé prise dans un mouvement général d'aversion au risque: l'indice vedette Dow Jones Industrial Average avait perdu 0,23% et le Nasdaq, à dominante technologique, 0,33%.

Voici l'état de la situation à mi-journée:

S&P/TSX -0,64% à 15365 points
S&P 500
+0,07% à 2430 points
Dow Jones +0,08% à 21153 points
Nasdaq +0,30% à 6294 points
Dollar canadien  +0,01% à 0,7412$US
Once d'or -0,32% à 1293$US
Baril de pétrole WTI -4% à 46,17$US

À Toronto, les titres pétroliers baissent de 2,89%, soit le pire recul. Les stocks de pétrole brut ont progressé de manière inattendue la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Energie (DoE), ce qui entrainait une chute des cours. À l'inverse, les titres industriels montent le plus, soit de 0,23%.

Parmi les titres en action,

Le titre du détaillant montréalais de produits bon marché Dollarama(Tor., DOL) monte de 0,4% et s'est hissé à un sommet historique, avant de reculer. La chaîne a haussé son bénéfice par action de 20,6% au premier trimestre, à 0,82$. Le résultat est supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient en moyenne sur un profit de 0,79$ par action. Les ventes de la chaîne ont bondi de 10% pour s’établir à 704,9M$. Les Affaires couvrira l'assemblée annuelle de l'entreprise ce matin.

L'entreprise montréalaise Marché Goodfood connaît un départ en trombe à la Bourse de Toronto ce matin. Le titre, qui se négocie sous le symbole FOOD, bondit de 38% à 2,47$. Il s'agit de la première entrée en Bourse d'une société québécoise en deux ans. La PME spécialisée dans les repas à cuisiner livrés à domicile enregistre une forte croissance de sa clientèle, mais demeure petite: ses revenus sont de 5,88M$ pour les six premiers mois de son exercice, à la fin de février. La société a enregistré une perte de 4,88M$. À lire: La montréalaise Goodfood veut emballer le Canada.

Darko Mihelic, de RBC Marchés des capitaux, fait passer sa recommandation pour le titre de la Financière Sun Life(Tor., SLF) de neutre à surperformance, mais réitère sa cible de 51$. L’analyste souligne que depuis qu’il a abaissé sa recommandation pour l’assureur en février, l’action a reculé de 12%. Or, outre l’évaluation plus attrayante, son changement de recommandation repose sur des signes d’amélioration de ses activités. Le titre avance de 2%.

Technologies interactives Mediagrif(Tor., MDF) a dégagé des résultats relativement conformes aux prévisions de Nick Agostino, de Valeurs mobilières Banque Laurentienne. La société a enregistré des revenus de 20M$, supérieur à sa prévision de 19,69M$. Le bénéfice par action, de 0,24$, est un brin inférieur à celui de 0,25$ par action visé par l’analyste de la Laurentienne. L'action recule de 0,26%.

En attendant le jour J

«Les indices américains semblent être prêts à rebondir après les deux séances précédentes de petites pertes», ont commenté dans une note les courtiers de Charles Schwab.

Ce léger rebond était tempéré par un sentiment général d'attentisme, la journée de jeudi devant être marquée par une réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), par les élections législatives au Royaume-Uni et par l'audition très attendue de l'ancien patron du FBI, James Comey, devant le Sénat américain, près d'un mois après avoir été renvoyé par le président américain.

Donald Trump a justement annoncé jeudi le nom de son remplaçant, dans ce qui a été dénoncé par les démocrates comme une manoeuvre de diversion au moment où quatre hauts responsables de l'appareil de sécurité américain devaient ouvrir le bal de ces auditions au Congrès dès mercredi sur le sujet sensible d'éventuelles interférences russes dans la campagne électorale de 2016.

Mais d'ici jeudi, «tout le reste n'est que du remplissage qui a plus de chances de créer des sujets de discussion que de déclencher une activité cohérente de marché», a expliqué Patrick O'Hare de Briefing dans une note.

Le manque d'indicateurs notables aux Etats-Unis mercredi, avec seulement, en cours d'échanges, les stocks hebdomadaires de pétrole et des chiffres sur les crédits à la consommation, ne faisait rien pour le démentir.

Le marché obligataire baissait, le rendement des bons du Trésor à 10 ans montait à 2,164%, contre 2,144% mardi soir, et celui des bons à 30 ans à 2,827% contre 2,810% précédemment.

À la une

Bourse: le Dow Jones termine en hausse de 2%

03/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.

Titres en action: American Airlines, Lufthansa, Nissan, Warner Music

Mis à jour le 03/06/2020 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.