Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: nouveau record pour le Nasdaq

(Photo: 123RF)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a fini en ordre dispersé, vendredi, les grandes valeurs technologiques échappant à un mouvement de consolidation intervenu au terme d’une semaine record.

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse, perdant plus de 100 points au lendemain d’une journée où elle a atteint un nouveau record à la fermeture.

 

  Pour (re)consulter les nouvelles du marché

 

Les indices boursiers à la fermeture

À Toronto, le S&P/TSX a lâché -103,18 points (-0,47%) à 21 984,08 points.

À New York, le S&P 500 a perdu -7,35 points (-0,14%) à 5 234,18 points.

Le Nasdaq a gagné +26,98 points (+0,16%) à 16 428,82 points.

Le DOW a diminué de -305,47 points (-0,77%) à 39 475,90 points.

Le huard a perdu -0,0042$ US (-0,5667%) à 0,7351$ US.

Le pétrole a lâché -0,20$ US (-0,25%) à 80,87$ US.

L’or a baissé de -18,10$ US (-0,83%) à 2 166,60$ US.

Le bitcoin a retraité de -1 691,47$ US (-2,59%) à 63 615,58$ US.

 

 

Contexte

«Même si le marché a été mitigé aujourd’hui [vendredi], avec des baisses dans certains secteurs, on reste sur une semaine de gains marqués, la meilleure en cinq mois», a commenté Angelo Kourkafas, analyste d’Edward Jones.

Le Nasdaq a même signé cinq séances consécutives de hausse depuis lundi.

Diminuées, ces dernières semaines, par une vague de prises de bénéfices, les capitalisations géantes de la tech ont repris les devants, vendredi, comme ces derniers jours.

Le poids lourd des semi-conducteurs Nvidia (NVDA, +3,12% à 942,89$US) a brillé, tout comme Alphabet (GOOG, +2,04% à 151,77$US), tandis qu’Apple a repris un peu de couleurs (AAPL, +0,53% à 172,28$US) après sa mauvaise journée de la veille.

«Depuis le début du mois de mars, le mouvement de hausse s’était élargi à davantage de titres, mais aujourd’hui, les valeurs de croissance ont été aux avant-postes et les petites capitalisations ont reculé», a observé Angelo Kourkafas.

Le secteur technologique, gourmand en capital, a bénéficié de la détente des taux obligataires. Le rendement des emprunts d’État américains à 10 ans ressortait à 4,20%, contre 4,26% la veille en clôture.

Le fabricant de semi-conducteurs Broadcom (AVGO, +0,40% à 1353,47$US) a capitalisé sur une série de commentaires d’analystes positifs, qui voient dans l’entreprise de Palo Alto (Californie) un acteur essentiel du développement de l’intelligence artificielle, après la présentation de ses nouveaux produits, mercredi.

Côté Dow Jones, le rouge a dominé, avec, en figure de proue, l’équipementier sportif Nike (NKE, -6,90% à 93,86$US).

La marque à la virgule a dévoilé, jeudi après Bourse, des prévisions jugées décevantes pour le trimestre en cours, l’équipementier sportif tablant sur une croissance de 1% seulement sur un an.

Pour le premier semestre de son prochain exercice comptable (qui démarre en juin), le groupe de Beaverton (Oregon) anticipe même une baisse de son chiffre d’affaires, inférieure à 5%.

Un autre équipementier sportif, Lululemon Athletica, connu pour ses pantalons de yoga, souffrait également (LULU, -15,80% à 403,19$US), malgré des résultats supérieurs aux projections des analystes.

Le Dow Jones a aussi été sapé par les valeurs bancaires, que ce soit Goldman Sachs (GS, -1,67% à 406,82$US) ou JPMorgan Chase (JPM, -1,23% à 196,62$US).

Le véhicule coté Digital World Acquisition Corporation (DWAC) a dévissé (-13,71% à 36,94$US) après la validation, en assemblée générale, de sa fusion avec l’entreprise de médias de Donald Trump, Trump Media & Technology Group (TMTG).

Elle permet à l’ancien président, qui détient des dizaines de millions d’actions de l’entité fusionnée, d’augmenter instantanément son patrimoine de plus de 3 milliards de dollars.

L’ensemble va prendre, la semaine prochaine, le symbole DJT au Nasdaq, soit les initiales de Donald Trump.

Le groupe de livraison de plis et colis FedEx a tiré son épingle du jeu (FDX, +7,35% à 284,32$US) après la publication de ses résultats, qui ont de nouveau montré un tassement du chiffre d’affaires, mais aussi un net redressement des marges, grâce à une rationalisation des coûts, notamment dans l’utilisation de sa flotte aérienne.

Au lendemain de sa première séance de cotation, qui l’a vu gagner près de 50% (48,35%), le réseau social Reddit est revenu sur terre (RDDT, -8,80% à 46,00$US).

La start-up canadienne Canopy Growth Corporation, qui commercialise du cannabis, a été catapultée (CGC, +68,64% à 7,69$US) par le vote, au parlement allemand, d’une loi légalisant la vente et la consommation de cette plante.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.