Bourse: New York et Toronto grimpent à l'unisson

Publié le 14/03/2013 à 16:49, mis à jour le 14/03/2013 à 17:15

Bourse: New York et Toronto grimpent à l'unisson

Publié le 14/03/2013 à 16:49, mis à jour le 14/03/2013 à 17:15

Par lesaffaires.com

La Bourse de New York a poursuivi son ascension ce jeudi, entraînant avec elle la Bourse de Toronto.

L’indice phare de Bay Street, le S&P/TSX, a progressé de 55,80 points, ou 0,44%, à 12 799, 9 points, aidé par les gains observés dans les secteurs de l’énergie et des services financiers. 

Au Québec, Transat AT, qui présentait ses résultats du premier trimestre ce matin, a reculé de 7,19%, ou 0,45$, à 5,81$. Pour sa part, Québecor a perdu 1,90$, ou 4,14%, à 44,00$, après l’annonce du départ de Pierre Karl Péladeau, en tant que chef de direction de l'entreprise. 

Aux États-Unis, sur Wall Street, le Dow Jones a signé son huitième record historique d'affilée et a clôturé en hausse pour la dixième séance consécutive, une première depuis 1996. Le Dow a gagné 83,86 points, ou 0,58%, pour atteindre 14 539 points, un niveau jamais vu auparavant.

Le Nasdaq, à dominante technologique, a grimpé de 13,81 points, ou 0,43%, à 3.258,93 points, un nouveau sommet depuis le 7 novembre 2000.

Enfin, l'indice élargi S&P 500 s'est apprécié de 8,71 points, ou 0,56% à 1 563,23 points, frôlant son propre record (1 565,15 points) franchi le 9 octobre 2007.

Pente ascendante

À la une

Le Québec Inc. sous-estime le potentiel de l’Italie

Le nouveau président de la Chambre de commerce italienne au Canada veut «approfondir» la relation Québec-Italie.

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.