Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

LesAffaires.com et La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

(Illustration: Camille Charbonneau)

La Bourse de Toronto a clôturé en baisse lundi, tirée vers le bas par les reculs des secteurs de l’énergie et des métaux, pendant que les grands indices américains ont mis fin aux échanges dans un ordre dispersé.

L’indice composé S&P/TSX du parquet torontois a cédé 68,90 points, soit 0,36%, pour terminer la séance avec 19 046,74 points.

Les marchés étaient agités, mais se sont affaiblis à mesure que l’après-midi avançait. Le rendement des bons du Trésor américain de 10 ans a brièvement grimpé de nouveau au-dessus de 5%, avant de se relâcher. 

Ce type d’instabilité est devenu presque habituel dans un contexte d’incertitude persistante sur les marchés, a observé Steve Locke, directeur des investissements pour les stratégies à revenu fixe et multiactifs chez Placements Mackenzie.

«Le marché continue de faire face à tous les resserrements que la Réserve fédérale des États-Unis, la Banque du Canada et d’autres banques centrales ont mis en place dans leurs politiques monétaires au cours des deux dernières années», a-t-il affirmé.

Ces effets se sont manifestés dans de nombreux secteurs de l’économie, mais particulièrement au Canada, où les consommateurs sont plus sensibles aux taux d’intérêt, a observé Steve Locke.

«Je pense que l’un des points d’incertitude est que, si nous regardons le marché américain, nous voyons aujourd’hui beaucoup moins de preuves que toutes ces hausses de taux par la Fed ont réellement eu un effet démontrable sur la consommation.»

On s’attend généralement à ce que la Banque du Canada annonce le maintien de son taux directeur ce mercredi.

«La banque va continuer à insister sur la nécessité de surveiller l’inflation et de vouloir la voir diminuer», a prédit Steve Locke.

Pendant ce temps, «la Fed a probablement également terminé, mais elle est certainement un peu plus indécise pour ce qui est de savoir si elle doit ou non continuer à relever ses taux d’intérêt au moins une ou deux fois de plus», a-t-il poursuivi.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s’est négocié au cours moyen de 73,03 cents US, en hausse par rapport à celui de 73,02 cents US de vendredi.

Le prix du baril de pétrole brut a chuté lundi, les inquiétudes entourant la guerre entre Israël et le Hamas continuant à générer de la volatilité sur les marchés.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a lâché 2,59$US à 85,49$US le baril, pendant que celui du gaz naturel a progressé de 2 cents US à 3,27$US le million de BTU.

Le prix de l’or a cédé 6,60$US à 1987,80$US l’once et celui du cuivre s’est apprécié de 2 cents US à 3,59$US la livre.

 

Voici les gagnants et les perdants du 23 octobre 2023: 

L’indice S&P/TSX du TSE Prix Changement en dollars canadien Changement en %
Gagnants  

Golden Minerals Company (AUMN)

3,21 0,58 22,053
Ceres Global Ag (CRP) 2,71 0,46 28,099
Hut 8 Mining (HUT) 2,86 0,31 12,157
Perdants      

Canacol Energy (CNE)

7,50 -1,41 -15,825
Mandalay Resources (MND) 1,55 -0,29 -15,761
Dye & Durham (DND) 9,38 -1,47 -13,548

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Abonnez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.