Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Publié le 12/04/2024 à 18:34, mis à jour le 12/04/2024 à 19:29

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Publié le 12/04/2024 à 18:34, mis à jour le 12/04/2024 à 19:29

(Illustration: Camille Charbonneau)

Toronto — Le principal indice boursier canadien a perdu près de 1%, vendredi, en raison de faiblesses généralisées sur le parquet torontois, tandis que les marchés boursiers américains ont également perdu du terrain.

Cette glissade survient alors que les investisseurs ont dû avaler une pilule amère cette semaine, les données sur l’inflation aux États-Unis ayant rendu les réductions des taux d’intérêt au sud de la frontière moins imminentes qu’auparavant.

«Je pense qu’en général, il s’agit d’un recalibrage des attentes en ce qui concerne les banques centrales et les taux d’intérêt», a déclaré Philip Petursson, stratège en chef des investissements chez IG Gestion de patrimoine.

Il existe actuellement deux écoles de pensée, a souligné M. Petursson: celle qui croit que les actions ont besoin de baisses de taux d’intérêt, et une autre qui se concentre davantage sur la vigueur continue de l’économie américaine.

Les attentes à l’égard de trois baisses de taux de la part de la Réserve fédérale américaine cette année ont été réduites cette semaine à deux, voire une, a indiqué M. Petursson.

Ceux qui espèrent des réductions de taux prochainement ont plus de chances d’avoir ce qu’ils souhaitent au Canada. La banque centrale a de nouveau gardé inchangé son taux directeur cette semaine, mais des réductions semblent probables à partir de juin, a affirmé M. Petursson.

Une réduction des taux de la Banque du Canada plus tôt que la Fed pourrait avoir des conséquences sur le dollar canadien, et celles-ci ont déjà commencé à se manifester, a souligné M. Petursson.

«On peut affirmer que le dollar canadien a été martelé cette semaine», a-t-il déclaré.

Cela pourrait effectivement exercer une certaine pression à la hausse sur l’inflation, a-t-il ajouté, mais pas de manière significative.

«En réalité, c’est un compromis, a-t-il indiqué. Vous échangez un certain potentiel d’inflation pour soutenir l’économie. Maintenant, étant donné l’inflation annuelle au Canada et son évolution par rapport à ce qui prévaut aux États-Unis, je pense que la Banque du Canada peut se le permettre.»

Vendredi, le dollar canadien se situait à 72,64 cents US, en baisse par rapport à 73,04 cents US la veille.

Les États-Unis ont également vu la saison des résultats démarrer vendredi avec des rapports mitigés émanant des grandes banques. Les institutions ont mis en garde contre une année incertaine, et le titre de JPMorgan en particulier a été malmené. Les investisseurs sont probablement prudents, car les banques sont sensibles à des taux d’intérêt plus élevés, a déclaré M. Petursson.

Il s’est dit optimiste quant à la saison des résultats dans son ensemble, mais a noté que les marchés seraient particulièrement sensibles à tout signe de faiblesse dans les rapports des entreprises.

«Conformément à ce que nous avons vu au cours des deux derniers trimestres, il ne suffira pas de répondre aux attentes. Les entreprises devront dépasser les attentes, et de manière significative, pour voir les cours boursiers réagir», a affirmé M. Petursson.

Rosa Saba, La Presse Canadienne

 

Voici les gagnants et les perdants du 12 avril 2024:

L’indice S&P/TSX du TSE
Prix Variation ($ CAN) Variation (%)
Gagnants
   
G2 Goldfields (GTWO)
1,20
0,09
8,108
Urbana (URB)
5,73
0,41
7,707
Jaguar Mining (JAG) 2,91 0,19 6,985
Perdants      

MTY Food Group (MTY)

45,16

-4,98

-9,932
TerrAscend (TSND)
2,47
-0,27
-9,854
Global Atomic (GLO)
2,29
-0,23
-9,127

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.

Sur le même sujet

Bourse: les gagnants et les perdants du 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.

Les nouvelles du marché du mardi 28 mai

Mis à jour le 28/05/2024 | Refinitiv

Les ventes d’iPhone d’Apple en Chine ont bondi de 52% en avril.

OPINION Bourse: le Nasdaq bat un record, le Dow Jones recule
Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi 28 mai
Mis à jour le 28/05/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Bourse: les gagnants et les perdants du 27 mai
Mis à jour le 27/05/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

À la une

OBNL: le sentiment d’imposture bien plus présent chez les femmes que les hommes

28/05/2024 | Emmanuel Martinez

Le sentiment d’imposture est plus présent chez les femmes que chez les hommes qui siègent sur les CA d’OBNL québécoises.

Adaptation au climat: les entreprises doivent se préparer au pire

28/05/2024 | François Normand

Le Groupe d’experts en adaptation aux changements climatiques (GEA) a publié un rapport crucial pour le Québec.

Climat: le GEA recommande de la «cohérence gouvernementale»

Mis à jour le 28/05/2024 | La Presse Canadienne

Les membres du GEA ont publié une liste de 20 recommandations, soutenues par plus de 90 moyens.