Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 mars

LesAffaires.com et La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: les gagnants et les perdants du 18 mars

(Illustration: Camille Charbonneau)

Toronto — Le principal indice boursier canadien a glissé, lundi, alors que les prix du pétrole augmentaient, tandis que les marchés boursiers américains ont été tirés vers le haut par le Nasdaq dans l’anticipation d’une prochaine décision de la banque centrale sur les taux d’intérêt.

Les marchés américains ont augmenté dans un calme relatif avant l’annonce des taux d’intérêt mercredi par la Réserve fédérale américaine, a souligné Hadiza Djataou, vice-présidente et gestionnaire de portefeuille des obligations mondiales chez Placements Mackenzie.

«Je pense que cette réunion est vraiment déterminante pour donner une orientation aux actifs à risque, y compris les actions, mais aussi les titres à revenu fixe», a-t-elle déclaré.

La banque centrale devrait maintenir son taux d’intérêt directeur stable, mais ses projections actualisées pourraient ébranler les marchés si ses attentes en matière de baisse des taux diminuaient, a affirmé Mme Djataou.

À l’heure actuelle, les attentes des marchés sont plus ou moins conformes à ce que la Fed prévoyait précédemment, après être descendues de sommets «ridicules» il y a quelques mois à peine, a-t-elle relevé.

«C’est un tournant», a-t-elle soutenu.

L’inflation s’est avérée persistante aux États-Unis jusqu’à présent cette année, a déclaré Mme Djataou, alors qu’elle a ralenti un peu plus au Canada. Le dernier kilomètre de la lutte contre l’inflation des deux banques centrales s’avère difficile, a-t-elle noté.

Mardi apportera les dernières données sur l’inflation canadienne. On s’attend à ce qu’elle soit plus élevée en raison des prix de l’énergie, mais que l’inflation sous-jacente reste inchangée, selon Mme Djataou.

Mais si les données sont plus chaudes que prévu, cela pourrait constituer un risque, a-t-elle déclaré, soulignant que les marchés s’attendent actuellement au même niveau de réductions des taux cette année dans les deux pays.

Le TSX est resté tiède lundi malgré la vigueur au sud de la frontière, car l’élan continu de l’intelligence artificielle ne se reflète pas dans la part relativement faible de la technologie dans l’indice canadien.

Les marchés canadiens intègrent également l’environnement économique, avec une certaine inquiétude pour les consommateurs et les banques, a déclaré Mme Djataou.

Sur la scène mondiale, tous les regards sont tournés vers la Banque du Japon, qui n’a pas augmenté ses taux — en territoire négatif encore lundi — depuis 2007. Un resserrement de la politique de la banque centrale pourrait avoir un impact mondial, a déclaré Mme Djataou, car il pourrait obliger les investisseurs japonais à investir davantage chez eux. Actuellement, ils possèdent de nombreux actifs étrangers, a-t-elle souligné.

 

Rosa Saba, La Presse Canadienne

 

Voici les gagnants et les perdants du 18 mars 2024:

L’indice S&P/TSX du TSE
Prix Variation ($ CAN) Variation (%)
Gagnants    
Canopy Growth (WEED) 5,03 0,85 20,335
Aurora Cannabis (ACB) 5,00 0,66 15,207
Tilray Brands (TLRY) 2,60 0,25 10,638
Perdants      
Global Atomic (GLO) 2,17 -0,96 -30,671
Lithium Americas (LAC) 7,73 -1,04 -11,859
STLLR Gold (STLR) 1,14 -0,11 -8,80

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.