Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 mars

LesAffaires.com et La Presse Canadienne|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: les gagnants et les perdants du 15 mars

(Illustration: Camille Charbonneau)

Toronto — Le secteur des métaux de base a aidé le principal indice boursier canadien à réaliser un gain vendredi, tandis que les marchés boursiers américains étaient en baisse, menés par la perte de près de 1% du Nasdaq. 

Les marchés avaient beaucoup de données économiques à digérer cette semaine, principalement sur l’inflation, selon Kevin Headland, stratège en chef des placements chez Gestion de placements Manuvie. 

Certains rapports ont révélé des données plus solides que prévu, d’autres plus faibles. À cette pile s’est ajouté vendredi un rapport de l’Université du Michigan montrant que la confiance des consommateurs a chuté de manière inattendue en mars. 

Alors que le secteur technologique pesait sur les actions vendredi, les marchés ont également connu des volumes et une volatilité plus élevés en raison de l’«heure du triple sort», indique M. Headland — le jour où «de nombreux contrats dérivés (…) les options sur indice et les contrats à terme sont tous programmés pour arriver à échéance en même temps». 

«Durant ces périodes, les marchés ont tendance à être un peu ébranlés», affirme-t-il, ajoutant qu’il y aurait probablement des prises de bénéfices sur des actions comme Nvidia. 

L’indice composite S&P/TSX a clôturé en hausse de 19,30 points à 21 849,15. 

À New York, la moyenne industrielle Dow Jones a baissé de 190,89 points à 38 714,77. L’indice S&P 500 a reculé de 33,39 points à 5117,09, tandis que l’indice composite Nasdaq a diminué de 155,36 points à 15 973,17.

 

Décision attendue de la Fed 

La semaine prochaine, les données économiques seront beaucoup plus légères et tous les regards seront tournés vers la décision de la Réserve fédérale américaine en matière de taux d’intérêt. 

Même si la banque centrale est presque certaine de maintenir son taux directeur stable, les investisseurs seront attentifs aux commentaires des membres de la Fed sur ce qu’ils pensent des données économiques, estime M. Headland. 

Les attentes en matière de baisse des taux aux États-Unis ont déjà diminué considérablement, avec des réductions pouvant commencer en juin en fonction de ce que le marché anticipe, dit M. Headland. 

«Au début de cette année, le marché s’attendait à six baisses de taux. Il n’en reste plus que trois», fait-il valoir. 

La banque centrale sera prudente en matière de réductions, évoque M. Headland. 

«Vous ne pouvez pas avoir le gâteau et le manger en même temps», dit-il, ce qui signifie à la fois un atterrissage en douceur et une succession rapide de baisses de taux. 

Au Canada, où l’économie est sur des bases plus faibles, la Banque du Canada pourrait être encore plus susceptible de réduire ses taux d’intérêt en juin que la Fed, selon M. Headland. 

Le Canada verra les dernières données sur l’inflation la semaine prochaine. Des taux plus élevés ont en fait exercé une pression à la hausse sur l’inflation à mesure que les coûts du logement ont augmenté, note M. Headland. 

Il mentionne que les réductions pourraient toutefois être une «arme à double tranchant», car elles pourraient attiser les flammes du marché immobilier. 

Le TSX a fait mieux que ses pairs vendredi, principalement en raison de la vigueur du cuivre, souligne M. Headland. 

Après l’annonce d’une éventuelle réduction de la production de cuivre en Chine, le prix du cuivre a augmenté, mentionne-t-il. 

Sur le marché de devises, le dollar canadien se négociait à 73,89 cents US, comparativement à 74,01 cents US jeudi. 

Le contrat sur le pétrole brut était en baisse de 16 cents à 80,58 $ US le baril et celui du gaz naturel perdait neuf cents à 1,66 $ US le million de BTU. 

Le contrat d’or reculait de 6,00 $ US à 2161,50 $ US l’once et celui du cuivre était en hausse de huit cents à 4,12 $ US la livre. 

Rosa Saba, La Presse Canadienne, avec Associated Press

 

Voici les gagnants et les perdants du 15 mars 2024:

L’indice S&P/TSX du TSE
Prix Variation ($ CAN) Variation (%)
Gagnants    
Cipher Pharmaceuticals (CPH) 8,10 0,97 13 604
VerticalScope Holdings (FORA) 7,07 0,59 9105
Curaleaf Holdings (CURA) 6,90 1,42 25 912
Perdants      
Chesswood Group (CHW) 7,82 -0,68 -8,00
Neo Performance Materials (NEO) 6,12 -0,65 -9,601
BlackBerry (BB) 3,83 -0,32 -7,711

Seulement les titres d’une valeur supérieure à 1$ sont considérés dans le classement des Gagnants/Perdants.

 

 

Inscrivez-vous à notre infolettre thématique pour du contenu qui répond à votre réalité:

Finances personnelles — Tous les vendredis

Inspirez-vous des conseils de nos experts en planification financière et de toutes les nouvelles pouvant affecter la gestion de votre patrimoine.