Bourse: Wall Street est optimiste et clôt en hausse

Publié le 01/11/2018 à 10:20, mis à jour le 01/11/2018 à 16:49

Bourse: Wall Street est optimiste et clôt en hausse

Publié le 01/11/2018 à 10:20, mis à jour le 01/11/2018 à 16:49

(Photo: 123rf.com)

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a terminé dans le vert jeudi, poursuivant son rebond après une période de fortes turbulences grâce à un regain d’optimisme sur les tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis.

L’indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, s’est apprécié de 1,06 % pour clôturer à 25 380,74 points. 

L’indice Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 1,75 % pour finir à 7 434,06 points.

L’indice élargi S&P 500 a pris 1,06 % pour terminer à 2 740,37 points.

À Toronto, le S&P/TSX a avancé de 0,82 %, atteignant 15 150,15 points.

Les indices de la place new-yorkaise continuent ainsi à se ressaisir après avoir été particulièrement chahutés pendant le mois d’octobre, le Dow Jones ayant enregistré sa pire dégringolade mensuelle (-5,1 %) depuis début 2016, le Nasdaq (-9,2 %) depuis 2008 et le S&P 500 (-6,9 %) depuis 2011. 

Le marché a particulièrement profité jeudi d’un tweet du président américain Donald Trump, qui a affirmé avoir eu une « très bonne conversation » au téléphone avec son homologue chinois sur le sujet épineux du commerce.

« On a entendu beaucoup de dirigeants d’entreprises (pendant la saison des résultats) parler de l’impact des taxes à l’importation sur leur activité », a rappelé Maris Ogg de Tower Bridge Advisors.

« La Chine est aussi clairement affectée et son économie est tellement importante qu’on ne peut ignorer son ralentissement », a-t-elle ajouté. 

Aussi même si les déclarations de Donald Trump sonnent surtout comme un signal destiné à rassurer ses électeurs à l’approche du scrutin législatif du 6 novembre, « les marchés saluent l’idée qu’on commence peut-être à voir la lumière au bout du tunnel », a estimé Mme Ogg.

Les indices ont aussi été aidés jeudi par des résultats d’entreprises et des indicateurs de bonne tenue. 

Les chiffres trimestriels du géant de l’agrochimie DowDuPont (+8,07 %) ou du groupe israélien de médicaments génériques Teva (+15,12 %) ont été particulièrement bien reçus. 

Du côté des statistiques sur la santé de l’économie américaine, les demandes hebdomadaires d’allocations chômage aux États-Unis ont un peu reculé la semaine dernière, s’inscrivant sous la barre des 225 000 requêtes pour la 17e semaine consécutive.

La productivité a pour sa part légèrement ralenti au troisième trimestre, en progressant de 2,2 %. Mais la décélération est un peu moins marquée que prévu et la progression de la productivité au trimestre précédent (+2,9 %) était la meilleure cadence enregistrée depuis le premier trimestre 2015.Le marché obligataire se détendait un peu: le taux sur la dette à 10 ans des Etats-Unis reculait vers 16H15 à 3,140 %, contre 3,144 % mercredi soir, et celui sur la dette à 30 ans à 3,381 %, contre 3,391 % la veille.

 

À la une

Rentables, les fonds de travailleurs?

EXPERT INVITÉ. Les fonds de travailleurs représentent assurément une option pertinente, voici pourquoi:

Canada: les villes veulent 7 G$ pour des logements abordables

Il y a 22 minutes | La Presse Canadienne

Les maires de villes au Québec espèrent, du même coup, plus de flexibilité dans le processus.

Le vaccin de Johnson & Johnson est approuvé au Canada

Mis à jour il y a 12 minutes | La Presse Canadienne

Il s'agit du quatrième vaccin contre la COVID-19 approuvé au pays et le premier à nécessiter une seule dose.