Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 08/08/2019 à 07:31, mis à jour le 08/08/2019 à 08:22

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

Publié le 08/08/2019 à 07:31, mis à jour le 08/08/2019 à 08:22

Quelqu'un devant des écrans consulte des tableaux sur sa tablette.

(Photo: 123RF)

Les investisseurs pourront lâcher un soupir de soulagement jeudi matin, mais ce répit devrait être de courte durée, prévoient les analystes. Bien que l’exercice de mercredi ait commencé avec une nette chute des indices, il s’est terminé en ordre dispersé. Le S&P 500 et le Nasdaq ayant clôt dans le vert laisse présager des hausses en début de journée.

L’indice composé S&P 500 devrait ouvrir en hausse de 0,19 %, à 2886 points, le Nasdaq est attendu en hausse de 0,35 % à 7579 points, tandis que le Dow Jones devrait commencer l’exercice avançant légèrement de 0,08 %, à 25 960 points.

Contexte

Le pétrole devrait sortir de son marché de l’ours aujourd’hui. Le contrat à terme du Brent a augmenté de 2,3 % jeudi à 57,52$SUS le baril, gommant une partie de ses pertes de la dernière semaine.

À (re)lire: Le pétrole grimple, l'Arabie examine des options

« Les marchés asiatiques ont été capables de finir en hausse et les marchés européens bâtissent sur leurs gains de la veille, mais il y a peu de perspective de résolution rapide de l’impasse actuelle entre la Chine et les États-Unis », indique Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

« Le rebond des marchés actions est également favorisé par le rebond des rendements obligataires », ajoute l’analyste.

Après la chute libre des taux de rendement sur les marchés obligataires à des niveaux historiquement bas mercredi, le marché de la dette remontait légèrement jeudi.

Les exportations totales de la Chine sont par ailleurs légèrement reparties à la hausse le mois dernier (+3,3 % sur un an) en dépit du conflit commercial avec les États-Unis, mais les prochaines sanctions annoncées pour septembre par Washington devraient finir par pénaliser Pékin.

Et jeudi, la Banque centrale chinoise a de nouveau légèrement abaissé le taux officiel du yuan par rapport au dollar, mais dans les clous des attentes des marchés financiers.

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont rebondi jeudi après plusieurs jours de recul, les investisseurs chassant les bonnes affaires après un signal positif de la Banque centrale chinoise.

À Tokyo, malgré une légère montée du yen, l’indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a terminé sur un gain de 0,37 % à 20 593 points (+76 points), après quatre séances de repli d’affilée. 

L’indice élargi Topix a quasiment fait du surplace (-0,08 % à 1 498 points), la prudence restant de mise alors que la guerre commerciale sino-américaine continue d’occuper les esprits. Les négociations doivent se poursuivre à Washington début septembre.

À Hong Kong, l’indice Hang Seng a clôturé en hausse (+0,48 % à 26 120 points).

En Chine continentale, l’indice composite de la Bourse de Shanghai a repris 0,93 % à 2 794 points, celui de la Bourse de Shenzhen s’est élevé de 1,01 % à 1 498 points.

La Bourse de Paris poursuivait jeudi son rebond (+1,04 %) entamé la veille, l’attention des investisseurs se portant sur la Chine et le niveau du yuan, en passe de devenir un baromètre pour les marchés actions.

À 07H47, l’indice CAC 40 gagnait 63 points à 5 329 points. La veille, la cote parisienne avait fini en hausse (+0,61 %) à 5 266 points.

« Tout le monde est plus ou moins contraint de faire semblant de croire que la situation n’est pas si dégradée. Ce qui n’est pas complètement faux, car malgré l’escalade incontestable de la confrontation sino-américaine, les deux puissances retiennent encore leurs coups, de peur que les mesures prises des deux côtés affectent davantage celui qui les prend que celui à qui elles sont destinées », ajoute-t-il.

La Bourse de Londres se stabilisait jeudi en début de séance (+0,02 %), dans un marché un peu moins inquiet de la guerre commerciale grâce au soutien de banques centrales.

L’indice FTSE-100 des principales valeurs prenait 21 points à 7220 points.

Le marché britannique prenait peu de risque après avoir repris des couleurs la veille dans la foulée d’un début de semaine difficile en raison des vives tensions commerciales sino-américaines.

La Bourse de Francfort évoluait jeudi en rebond, le Dax gagnant 0,78 % dans le sillage des marchés asiatiques et malgré le contexte de tensions commerciales toujours omniprésent.

L’indice vedette progressait de 91 points, à 11 741 points. Le MDax des valeurs moyennes prenait de son côté 1,16 % à 25 416 points.

À l’agenda

On devrait connaître aujourd’hui la balance commerciale de la Chine et les résultats d’AMC Entertainment, Viacom, CBS, Activision Blizzard, Uber et Yelp.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

11/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Tout est véritablement possible.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

10/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

Mario Draghi «est condamné à ne pas décevoir».

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approche.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.