Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 23/08/2019 à 07:14

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 23/08/2019 à 07:14

(Photo: Getty)

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en terrain positif vendredi matin, retrouvant de l'aplomb au lendemain d'une séance morose, en attendant un discours crucial du président de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,19%, à 26 275 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, avance de 0,34% à 7737,25 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,28% à 2929,75 points.

Wall Street a clôturé en ordre dispersé jeudi après un indicateur décevant sur l'activité manufacturière américaine.

Contexte

Les projecteurs sont braqués sur Jerome Powell, le président de la banque centrale américaine, qui doit s'exprimer à 16H00 (14H00 GMT) à Jackson Hole, aux États-Unis, devant le gotha des banquiers centraux et des économistes.

Son intervention «animera le marché», ont prévenu les experts de Mirabaud Securities Genève.

«Cette mise à jour nous donnera un aperçu de ce que la Fed pourrait faire en septembre», a précisé David Madden, un analyste de CMC Markets.

À l'heure où les nuages s'accumulent pour la croissance américaine, les investisseurs s'attendent largement à une nouvelle baisse des taux d'intérêt.

À l'issue de sa dernière réunion fin juillet, l'institution avait baissé les taux d'un quart de point de pourcentage (0,25%) pour la première fois depuis 2008. M. Powell avait alors précisé que la Fed ne s'engageait pas a priori dans un «long cycle de baisses», sans toutefois en exclure d'autres.

«À en juger par les minutes de la réunion de juillet, la banque centrale semble se satisfaire» du statu quo «mais il faut se rappeler que les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine se sont intensifiées tout comme l'agitation à Hong Kong, ce qui pourrait pousser M. Powell à être un peu plus conciliant que fin juillet», a estimé M. Madden.

En matière de géopolitique, les acteurs de marché disposaient de peu d'informations sur la reprise à venir des discussions commerciales entre Washington et Pékin.

En revanche, dans le dossier du Brexit, Boris Johnson et Emmanuel Macron ont affiché jeudi un ton plus conciliant, affirmant leur volonté de trouver un accord pour une sortie ordonnée du Royaume-Uni de l'UE, et jugeant possible de s'entendre sur la frontière irlandaise

«Une solution n'a pas encore été mise en avant mais au moins nous voyons de la bonne volonté et des propos constructifs», a commenté M. Madden.

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont terminé la séance de vendredi en hausse modérée, les investisseurs évitant les positions trop aventureuses avant un discours plus tard dans la journée du président de la Banque centrale américaine (Fed).

Depuis le début de la semaine, à Tokyo comme ailleurs, les donneurs d'ordres attendent une allocution ce vendredi aux Etats-Unis du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell.

Il va prononcer ce qui est considéré comme l'un des discours les plus importants de sa carrière et tenter de convaincre que la banque centrale américaine sait comment prolonger la plus longue période d'expansion de la première économie mondiale.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, les investisseurs surveilleront les ventes de maisons neuves en juillet aux États-Unis.


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

11/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Tout est véritablement possible.»

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

10/09/2019 | LesAffaires.com et AFP

Mario Draghi «est condamné à ne pas décevoir».

À la une

Comment Trump alimente les tensions dans le golfe Persique

20/09/2019 | François Normand

ANALYSE - Le golfe Persique est une poudrière sur le point d'exploser; Washington en est en grande partie responsable.

La Bourse attend le prochain déclic

BLOGUE. Les bonnes données économiques et la Fed rassurent mais le test des profits et du conflit commercial approchent.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

21/09/2019 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.