Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 16/10/2020 à 08:16

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 16/10/2020 à 08:16

(Photo: 123RF)

Alors que les principales Bourses asiatiques ont peu bougé vendredi, privées d’élan devant l’impasse sur le plan de relance américain et le regain de la crise sanitaire en Europe, les marchés européens étaient plus optimistes.

Wall Street préparait une ouverture prudente dans le vert. Selon les contrats à terme, le S&P 500 montait de 0,21 %, à 3 482 points. Le Dow Jones Industrial Average prenait 0,22 %, à 28 449 points, et le Nasdaq s’appréciait de 0,49 %, à 11 932 points.

Bien qu’elle ait limité les dégâts, la Bourse de New York avait elle aussi fini jeudi en légère baisse, inquiète de la vive résurgence du coronavirus en Europe et sans plus grand espoir d’un plan de relance américain avant l’élection présidentielle du 3 novembre.

« Les investisseurs se sont adaptés aux annonces des nouvelles restrictions et il n’y a plus guère d’espoirs que les politiques américains s’accordent sur un plan de relance de l’économie d’ici l’élection présidentielle du 3 novembre », résume David Madden, analyste de CMC Markets. 

L’absence d’aides conséquentes depuis la fin du mois de juillet pèse pourtant sur l’économie américaine et pourrait affecter la confiance des consommateurs, sur laquelle un indicateur doit être dévoilé dans l’après-midi. 

L’autre annonce attendue des marchés concerne le Brexit. Le Royaume-Uni « doit se préparer » à un échec des négociations commerciales post-Brexit avec l’Union européenne à moins d’un « changement fondamental » d’approche des 27, a averti vendredi le premier ministre britannique Boris Johnson.

Sur les marchés européens, les indices étaient largement dans le vert. À Paris, l'indice CAC 40 bondissait de 1,51 %, à 4910 points, à la place londonienne, le FTSE 100 gagnait 1,26 %, à 5905 points, à Francfort, le DAX grimpait de 0,92 %, à 12 820 points.

À Tokyo l’indice vedette Nikkei a cédé 0,41 % à 23 411 points, reculant ainsi de 0,9 % sur l’ensemble de la semaine. L’indice élargi Topix a perdu vendredi 0,86 % à 1 618 points.

Les investisseurs à Tokyo ont aussi été précautionneux « avant que la saison des résultats trimestriels des entreprises japonaises ne batte son plein », selon une note de Mizuho Securities.

En Chine continentale, l’indice composite de Shanghai a grappillé 0,13 % à 3 336 points, tandis que celui de Shenzhen a abandonné 0,39 % à 2 265 points.

Seule la Bourse de Hong Kong s’est véritablement distinguée vendredi, son indice Hang Seng ayant progressé de 0,94 % à 24 386,79 points, mais après avoir chuté de 2 % la veille.

Le produit intérieur brut chinois du troisième trimestre sera publié lundi. Des experts sondés par l’AFP tablent en moyenne sur une hausse de 5,2 %, ce qui marquerait une accélération par rapport à la croissance retrouvée dès le deuxième trimestre (+3,2 %) après une contraction historique en début d’année à cause du coronavirus.

Du côté du pétrole

Le marché du pétrole était en baisse: vers 08H30 le prix du baril de brut américain reculait de 0,95% à 40,57 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord cédait 1,09% à 42,69 dollars.

 

 

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

23/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

Le dernier débat entre Donald Trump et son rival démocrate Joe Biden a été relativement calme.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

22/10/2020 | LesAffaires.com et AFP

« Des espoirs subsistent qu’un accord soit trouvé entre démocrates et républicains sur un plan américain de relance ».

À la une

Commerce: Biden maintiendra la pression sur la Chine

23/10/2020 | François Normand

Les républicains ont une perception plus négative à l'égard de la Chine, mais elle progresse aussi chez les démocrates.

Une bulle technologique dans le S&P500? (la suite)

23/10/2020 | Ian Gascon

BLOGUE INTIVÉ. Les titres technologiques méritent-ils des évaluations aussi élevées?

Si ça semble trop beau pour être vrai…

23/10/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Les rendements élevés viennent obligatoirement avec des risques élevés.