Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 15/03/2019 à 07:01

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 15/03/2019 à 07:01

[Photo : 123rf]

La Bourse de New York semble vouloir monter légèrement vendredi matin, avançant prudemment après quatre séances somme toute positives, un vote en faveur du report du Brexit jeudi, et à l'orée d'une séance avec des échéances techniques importantes.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,51% à 25 873 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, progresse de 0,61% %, à 7311,75 points. Le S&P500, quant à lui, prend 0,46% à 2825 points.

Contexte

«Les investisseurs doivent composer avec une visibilité toujours faible», a estimé dans une note Tangi Le Liboux, stratégiste du courtier Aurel BGC.

«Les négociations en cours sur les principales thématiques, longues et incertaines mais qui montrent une volonté des protagonistes d'éviter le scénario le plus néfaste, ont rassuré les marchés, mais pas forcément tous les investisseurs», a-t-il complété.

L'actualité des derniers jours en Europe s'est surtout concentrée autour du Brexit. Le Parlement britannique a rejeté successivement la proposition d'accord négociée en dernière minute par la Première ministre Theresa May après un saut à Bruxelles, l'éventualité de sortir de l'UE sans accord, puis s'est résolu jeudi à ce que le Royaume-Uni demande de différer le divorce.

La motion prévoit un court report, jusqu'au 30 juin, si les élus britanniques approuvent l'accord de retrait de Mme May, qu'ils ont déjà retoqué à deux reprises. Mais elle a décidé de le leur soumettre encore une fois d'ici à mercredi 20 mars.

«La semaine prochaine promet d'être encore focalisée sur le Brexit, avec de nouveaux votes à Westminster et la tenue d'un sommet européen qui pourrait valider ou non la demande d'un report si le Royaume-Uni est en mesure d'expliquer ce qu'il veut à ce moment-là», a poursuivi M. Le Liboux.

À l’étranger

Les Bourses de Hong Kong et de Shanghai ont grimpé de concert vendredi, dans des marchés rassurés par l'optimisme du président américain Donald Trump, qui a dit s'attendre à une décision d'ici un mois dans les pourparlers commerciaux avec la Chine.

Sur l'ensemble de la semaine, Shanghai et Shenzhen ont donc enregistré des hausses de respectivement 1,7% et de 2,2%, regagnant ainsi le terrain perdu en milieu de semaine.

Si l'incertitude subsiste sur la santé de l'économie mondiale, les marchés chinois ont été portés vendredi par un regain d'optimisme sur l'issue de la guerre commerciale entre Pékin et Washington, après des propos encourageants de Donald Trump.

L'hôte de la Maison Blanche a affirmé que les discussions avec la Chine «avançaient très bien», que les États-Unis «obtenaient» ce qu'ils désiraient, et qu'il y aurait «des nouvelles sur la Chine (...) probablement dans les trois ou quatre semaines».

L'assemblée parlementaire chinoise a justement entériné vendredi une loi censée garantir un traitement équitable aux entreprises étrangères, revendication de longue date de l'administration Trump.

Autre source de réconfort pour les investisseurs: le Premier ministre chinois Li Keqiang s'est engagé, également vendredi, à soutenir la croissance chinoise, avec des rabais fiscaux à venir, et sans écarter le recours à des baisses de taux d'intérêts.

«C'est un arrière-plan plutôt favorable. (...) Et l'inflation restera basse dans l'avenir proche», ce qui peut contribuer à doper la valorisation des actions, expliquait Margaret Patel, gérante de portefeuille pour Wells Fargo Asset Management, sur Bloomberg TV.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, la séance sera relativement calme, à l'exception de la deuxième estimation de l'inflation en février pour la zone euro.


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

Bourse: un scénario émerge pour 2020

BLOGUE. Le rétablissement de l'économie et des profits domine les pronostics, mais la Bourse a pris les devants.

À la une

Bourse: Wall Street en zone de correction

Mis à jour à 16:53 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de New York a chuté de plus de 10% depuis ses récents sommets historiques.

Titres en action: Banque TD, WSP, Google, AB InBev...

06:53 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les marchés se dirigent vers leur pire semaine depuis 2008

14:14 | AFP

Tokyo a donné le la avec une chute de plus de 2 % face aux menaces grandissantes que fait peser la crise sanitaire.