Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 12/04/2019 à 06:59

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 12/04/2019 à 06:59

[Photo : Getty]

La Bourse de New York pointe vers des débuts en hausse vendredi, les investisseurs manifestant une certaine anticipation avant de prendre connaissance des premiers résultats de sociétés américaines avec les banques en tête de pont.


Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en hausse de 0,66% à 26 306 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, prend 0,40% à 7647 points. Le S&P500, quant à lui, progresse de 0,49% à 2906 points.


Contexte


«Les marchés attendent les résultats des banques américaines», a noté Jasper Lawler, un analyste de London Capital Group.


Les géants bancaires JPMorgan Chase et Wells Fargo sont notamment attendus pour la publication de leurs résultats du premier trimestre.


«Les marchés ont accueilli avec un soulagement qui a permis une petite hausse hier, la décision européenne de repousser la date limite du Brexit», a souligné pour sa part Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.


Les 27 se sont mis d'accord sur un report au 31 octobre, pour éviter un divorce sans accord. Jeudi soir, la Première ministre britannique Theresa May a exhorté les députés à soutenir l'élaboration d'un compromis au-delà des lignes partisanes pour permettre au Royaume-Uni de quitter l'UE avant les élections européennes de mai.


En matière commerciale, les États membres de l'UE ont approuvé jeudi l'ouverture de négociations commerciales avec les États-Unis, dans l'optique de mettre fin aux tensions commerciales avec Donald Trump, faisant fi de l'opposition affichée depuis plusieurs semaines par Paris.


À l’étranger


L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a clôturé en hausse vendredi, aidé par un renforcement du dollar face au yen après des statistiques américaines et le bond de l'action Fast Retailing (Uniqlo), dont les résultats ont été salués.


Le marché a été «soutenu par un yen plus faible», a commenté dans une note Okasan Online Securities. Poids lourd de la cote, le géant des télécommunications et services en ligne, SoftBank Group, a progressé de 4,89% au plus haut depuis mars 2000.


Il bénéficie des attentes entourant la prochaine entrée en Bourse de l'américain Uber, dont il est le premier actionnaire avec une participation de 16,3%. Selon des sources bancaires, le leader mondial des plateformes de réservation de voitures avec chauffeur vise une valorisation proche de 100 milliards de dollars.


Panasonic a aussi eu les faveurs des acheteurs, qui ont apprécié la prudence dont semble faire preuve le groupe dans sa collaboration avec le constructeur de véhicules électriques américain Tesla. Selon le quotidien économique Nikkei, les deux partenaires ont décidé de geler des milliards de dollars d'investissements prévus dans leur usine géante de batteries aux Etats-Unis.


Tesla comme Panasonic ont cependant paru réfuter ces informations, affirmant qu'ils étudieraient de nouveaux investissements si besoin.


À l’agenda


Du côté des indicateurs, les exportations de la Chine sont vigoureusement reparties à la hausse en mars après leur chute du mois précédent, tandis que les importations du géant asiatique accéléraient leur repli.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

17/05/2019 | LesAffaires.com et AFP

«Le revirement d'humeur observé ces derniers jours a été assez remarquable.»

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.