Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture mercredi

LesAffaires.com et AFP|Mis à jour le 15 avril 2024

«Il y a quand même toujours un fond de prudence qui empêche les indices de véritablement se dépasser.»

La Bourse de New York pointe vers une ouverture en léger repli mercredi matin, effritant ses gains de la veille, dans un marché inquiet de l’enquête ouverte sur les géants technos par le gouvernement américain, tout juste avant la réunion de la BCE jeudi.

Du côté des contrats à terme, le Dow Jones Industrial Average, l’indice vedette du parquet new-yorkais, est en baisse de 0,19%, à 27 271 points. Toujours selon les contrats à terme, le Nasdaq, à forte coloration technologique, recule de 0,48% à 7945 points. Le S&P500, quant à lui, perd 0,25% à 3000,50 points.

Contexte

« Un discours très accommodant (de la BCE) demain pourrait être le relais suffisant aux bons résultats qui restent cependant à confirmer afin de soutenir des marchés qui ne montrent pour le moment pas de signes inquiétants d’essoufflement », a-t-il complété.

Toutefois, «il y a quand même toujours un fond de prudence qui empêche les indices de véritablement dépasser» leurs niveaux actuels, a tempéré de son côté Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC.

Quant à la BCE, reste à savoir si elle va «agir dès demain pour damer le pion à la Fed» ou «se contenter de changer son discours avant une intervention en septembre, lors de la prochaine révision des prévisions économiques de l’institution», a-t-il ajouté.

À l’étranger

Les Bourses asiatiques ont clôturé en terrain positif mercredi, les investisseurs pariant sur un développement positif des négociations commerciales sino-américaines, tout en surveillant les nombreuses publications d’entreprises.

«Les marchés asiatiques festoient après des résultats meilleurs que prévu aux Etats-Unis et l’atmosphère constructive autour de la reprise des discussions commerciales, avec comme cerise sur le gâteau» une banque centrale américaine qui s’apprête à baisser les taux d’intérêt, a commenté dans une note Stephen Innes, analyste de Vanguard Markets.

À l’agenda

Du côté des indicateurs, en zone euro, les indicateurs PMI manufacturier et dans les services pour le mois de juillet sont aussi attendus.

La BCE publiera par ailleurs l’évolution des crédits au secteur privé et de la masse monétaire M3 en zone euro, avant les données sur les ventes de maisons neuves pour juin aux États-Unis.