Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture mardi

LesAffaires.com et AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture mardi

(Photo: 123RF)

Les Bourses européennes poursuivaient leur avancée mardi au retour d’un long week-end de Pâques, dans un climat d’optimisme porté par de bons indicateurs américains et chinois.

 

Les indices

À Wall Street, vers 7h15, les contrats à terme du S&P 500 diminuaient de 9 points à 4 058 points, ceux du Dow Jones perdaient 42 points à 33 373 points, et ceux du Nasdaq s’abaissaient de 48 points à 13 537 points.

En Europe, les marchés étaient en hausse à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 prenait 81 points à 6 818 points. À Paris, le CAC 40 augmentait de 38 points à 6 141 points et à Francfort, le DAX s’appréciait de 168 points à 15 273 points.

L’Asie était en décalage avec l’enthousiasme européen: à la Bourse de Tokyo, l’indice Nikkei a lâché 1,3%, victime de prises de bénéfices après trois séances de progression.

En Chine, Shanghai a fini stable, affaiblie par des informations selon lesquelles la banque centrale chinoise a demandé aux investisseurs de ralentir la croissance des prêts pour le reste de l’année, en raison d’inquiétudes sur le possible développement d’une bulle et l’augmentation de la dette.

La Bourse de Hong Kong était quant à elle fermée ce mardi. 

 

Le contexte

Les chiffres de l’emploi américain publiés vendredi ont conduit Wall Street à de nouveaux records sur le Dow Jones et le S&P 500 lundi au retour d’une trêve pascale.

«Des indicateurs économiques américains plus solides que prévu et la perspective d’un plan d’infrastructure massif du président américain Joe Biden ont stimulé l’humeur des investisseurs et le marché boursier devrait prolonger ses gains à court terme», explique Milan Cutlovic, analyste marché pour Axi.

Aux États-Unis, l’indice ISM du secteur des services a affiché une croissance historiquement élevée et en Chine l’activité dans les services a rebondi en mars après un passage à vide le mois précédent, de quoi réjouir le marché.

Mais les investisseurs pourraient s’inquiéter de la proposition de la secrétaire au Trésor de Joe Biden, Janet Yellen, qui a préconisé lundi l’adoption d’un taux d’imposition minimal des entreprises au niveau international. 

Le sujet devrait être évoqué mercredi, lors d’une réunion du G20.

Les investisseurs attendent dans la journée les nouvelles prévisions du Fonds monétaire international pour l’économie mondiale.

 

Du côté du pétrole

Vers 7h30, le baril de WTI américain augmentait de 1,26% à 59,39 $US et le baril de Brent de la mer du Nord prenait 1,05% à 62,80 $US.