Logo - Les Affaires
Logo - Les Affaires

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l’ouverture lundi

LesAffaires.com et AFP|Mis à jour le 16 avril 2024

Les grandes Bourses asiatiques ont terminé sur des notes contrastées. Les marchés américains vers une ouverture au vert.

Les grandes Bourses asiatiques ont terminé sur des notes contrastées lundi, Shanghai et Shenzhen ayant regagné un peu de terrain après leur déconfiture en fin de semaine dernière face aux tensions sino-américaines, tandis que Tokyo et Hong Kong ont légèrement reculé.

Aux États-Unis, les marchés boursiers pointent vers une ouverture au vert. Vers 8h15, les contrats à terme sur le S&P 500 gagnent 18 points ou 0,57%, à 3 222 points. Ceux du Dow Jones grimpent de 130 points, ou de 0,49%, à 26 452 points, alors que ceux du Nasdaq avancent de 103 points, ou de 0,99%, à 10 562 points.

En Europe, les indices hésitent à la mi-séance. À Londres, le FTSE 100 recule de 6 points, ou de 0,11%, à 6 117 points. À Paris, le CAC 40 perd 5 points, ou 0,11%, à 4 951 points. À Francfort, le DAX gagne 43 points, ou 0,34%, à 12 881 points.

De retour en Asie, en Chine, l’indice composite de Shanghai a rebondi de 0,26% à 3 205,23 points, après avoir lâché 3,9% vendredi, et celui de Shenzhen a repris 0,28% à 2 144,37 points, après avoir plongé de 5% en fin de semaine dernière.

La Chine a pris possession lundi du consulat des États-Unis à Chengdu (sud-ouest du pays), trois jours après avoir ordonné sa fermeture en guise de représailles à une demande similaire des États-Unis concernant le consulat chinois à Houston (sud), accusé par Washington d’être une «plaque tournante de l’espionnage et du vol de propriété intellectuelle».

Les regards se tournent désormais vers la Réserve fédérale américaine (Fed), qui pourrait annoncer mercredi de nouvelles mesures de soutien à l’économie des États-Unis, dont la reprise semble menacée par la flambée persistante du coronavirus.

À Hong Kong, les inquiétudes sur le regain local des cas de COVID-19, poussant les autorités à ordonner de nouvelles contre-mesures, ont empêché l’indice Hang Seng de rebondir lundi (-0,41% à 24 603,26 yens).

Fermée jeudi et vendredi derniers, la Bourse de Tokyo a quant à elle limité la casse, malgré l’appréciation du yen, grâce à des spéculations sur de nouvelles mesures de soutien de la Banque du Japon (BoJ).

Son indice vedette Nikkei a terminé en retrait de 0,16% à 22 715,85 points, tandis que l’indice élargi Topix a fini dans le vert (+0,24% à 1 576,69 points).

 

Du côté du pétrole

Les cours du pétrole étaient en repli: vers 05H10 le prix du baril de brut américain WTI perdait 0,48% à 41,09 dollars et celui du baril de Brent londonien cédait 0,53% à 43,11 dollars.