Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 29/05/2020 à 08:40

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 29/05/2020 à 08:40

Des courtiers sur le plancher de la Bourse de New York.

(Photo: Getty images)

Les Bourses de Tokyo et Hong Kong ont fini vendredi dans le rouge, redoutant l'annonce par Donald Trump de sanctions américaines envers Pékin, tandis que les places de Chine continentale ont mieux résisté sur fond de redémarrage de l'économie mondiale.

À Wall Street, les indices se dirigent vers une ouverture contrastée. Vers 8h15, les contrats à terme sur le S&P 500 reculent de 6 points, ou de 0,21%, à 3 031 points. Ceux du Dow Jones baissent de 106 points, ou de 0,42%, à 25 351 points, alors que ceux du Nasdaq grimpent de 25 points, ou de 0,27%, à 9 486 points.

En Europe, les indices sont au rouge à mi-séance. À Londres, le FTSE 100 cède 51 points, ou 0,82%, à 6 167 points.À Paris, le CAC 40 est pratiquement stable à 4 766 points. À Francfort, le DAX recule de 70 points, ou de 0,6%, à 11 710 points.

De retour en Asie, à Tokyo, l'indice vedette Nikkei a terminé sur un recul de 0,18% à 21 877,89 points, et l'indice élargi Topix a perdu 0,87% à 1 563,67 points.

Sur l'ensemble de la semaine écoulée, le Nikkei a cependant bondi de plus de 7%, retrouvant ses plus hauts niveaux depuis trois mois, signe de la confiance des investisseurs dans la reprise de l'activité économique après la pandémie.

L'indice Hang Seng de Hong Kong a aussi terminé vendredi en baisse (-0,74% à 22 961,47 points) et n'a progressé, lui, que de 0,14% sur l'ensemble de la semaine écoulée.

Les craintes d'une nouvelle escalade des tensions entre Washington et Pékin sont encore montées d'un cran, le président américain Donald Trump ayant prévu de s'exprimer vendredi sur la Chine, qui a adopté jeudi une loi sécuritaire controversée pour Hong Kong.

Si l'ancienne colonie britannique perd sa semi-autonomie vis-à-vis de Pékin, le territoire ne pourra pas continuer à bénéficier de privilèges commerciaux avec les États-Unis, avait récemment mis en garde Washington.

En attendant, les investisseurs en Chine continentale ne se sont pas montrés impressionnés vendredi: l'indice composite de Shanghai a progressé de 0,22% à 2.852,35 points et celui de Shenzhen a pris 0,95% à 1 786,51 points.

 

Du côté du pétrole

Après avoir repris quelques couleurs la veille, les prix du pétrole sont repartis à la baisse vendredi: vers 6H15 le prix du baril de brut américain WTI reculait de 2,61% à 32,83 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord perdait 2,66% à 34,35 dollars.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

18/09/2020 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.