Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 14/09/2018 à 07:22

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 14/09/2018 à 07:22

La Nio es8. (Photo: courtoisie)

1- Nio (NY., NIO), un concurrent chinois de Tesla, continue de retenir l’attention à New York, deux jours après son entrée en Bourse. Malgré un premier appel public à l’épargne revu à la baisse et une première journée en montagnes russes mercredi sur le parquet newyorkais, la séance de jeudi fut plus explosive pour Nio avec un gain de 76%. L’entreprise a obtenu un milliard de dollars américains (1G$US) lors de son entrée en Bourse, alors qu’elle pensait pouvoir obtenir jusqu'à 1,8G$US.


 


2- La Banque centrale de Russie a relevé vendredi son taux directeur, une première après un an de baisses successives jusqu'en mars dernier, invoquant le risque inflationniste et la volatilité liée à la situation géopolitique.


Dans un communiqué publié à l'issue de sa réunion régulière de politique monétaire, la Banque de Russie a annoncé la hausse du taux directeur de 7,25% à 7,5%, indiquant que "les changements dans les conditions externes observés depuis notre dernière réunion" avaient «fait sensiblement augmenter les risques inflationnistes».


 


3- Aux États-Unis, les marchés boursiers se dirigent vers une ouverture en légère hausse. Les contrats à terme du S&P 500, du Dow Jones et du Nasdaq étaient respectivement en hausse de 0,04%, 0,08% et 0,19% peu après 7h. 


En Europe, les indices pointaient au vert à la mi-séance. À Londres, le FTSE-100 gagnait 0,34% à 7306 points. À Paris, le CAC 40 grimpait de 0,31% à 5 344 points. À Francfort, le DAX s’appréciait de 0,28% à 12 089 points. 


 


4- En Asie, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,20% vendredi, au plus haut depuis février, porté par un recul du yen et la bonne tenue de Wall Street jeudi. À l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a gagné 273,35 points à 23 094,67 points.


«Il y a un petit apaisement du côté des tensions commerciales sino-américaines et les valeurs du Nikkei ont aussi réagi positivement aux variations du dollar face au yen», a souligné dans une note la maison de courtage Okasan Securities.


Les acteurs du marché ont en outre été surpris dans le bon sens par la décision de la banque centrale de Turquie de fortement relever son principal taux d'intérêt pour endiguer la hausse rapide de l'inflation et stopper la chute de la livre turque.


À Hong Kong, l'indice Hang Seng a gagné 1,01% (soit 271,92 points) à 27 286,41 points. Jeudi, il avait grimpé de 2,54%.


En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a reculé de 0,18% (soit 4,94 points) à 2.681,64 points.


 


5- Samedi marquera le dixième anniversaire de l’effondrement de la banque d’affaires Lehman Brothers. Le 15 septembre 2008, la société cessait ses activités, ce qui allait déclencher une réaction en chaîne dans tout le système financier et déclencher la pire crise financière mondiale en 80 ans.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.