Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 06/04/2018 à 07:17

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

Publié le 06/04/2018 à 07:17

1. Contexte

Les marchés pourraient finir la semaine sur une fausse note. Un vendredi indécis sur les marchés étrangers devrait démarrer dans le rouge du côté américain, où on attend des chiffres sur l'emploi et une nouvelle salve de mesures fiscales contre la Chine de la part du président Trump.

2. Prévisions

Les indices matinaux (Futures) sont à bout de souffle ce matin, en attendant l'ouverture des marchés. Le Dow Jones recule de 182 points, ou -0,75% à 24286 points, le S&P 500 perd 16,75 points (-0,63%%) à 2645 points et le Nasdaq baisse de 41,25 points (-0,63%), à 6559 points.

Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, perd 0,35$US, à 63,19$US.

3. À l'étranger

Les marchés asiatiques et européens ont fini la semaine de façon indécise. Les places financières vivent ces derniers temps au rythme des invectives de Donald Trump et des ripostes de la Chine.

Jeudi, le président américain a menacé d'imposer de nouveaux droits de douane sur les importations chinoises, doublant la mise de 50 à 100 milliards de dollars. Quelques heures plus tard, Pékin a assuré ne pas craindre de payer le prix d'une guerre commerciale avec les Etats-Unis, une déclaration qui a poussé les indices tokyoïtes dans le rouge juste avant la clôture.

«Les dernières remarques de M. Trump ont éclipsé les vues optimistes (de la veille) et ravivé les inquiétudes», a commenté pour l'agence Bloomberg News Kenji Abe, analyste chez Okasan Securities. «Les marchés sont déstabilisés par les commentaires et spéculations sur les politiques commerciales, et cela va probablement continuer.»

Les investisseurs ont par ailleurs fait preuve d'attentisme avant la publication du rapport mensuel sur l'emploi américain, toujours très surveillé. La séance a été de fait peu active avec seulement 1,47 milliard de titres échangés sur le premier marché.

4. Agenda

Aux États-Unis, on en saura plus sur la situation du marché de l'emploi, aujourd'hui. Les analystes s'attndent à une hausse de 193000 emplois en mars, après un bond de 313000 le mois précédent. Le taux de chômage au sud de la frontière devrait rester près de son seuil historique de 4%.

5. Titres en action

Le géant coréen de l'électronique Samsung anticipe un bénéfice trimestriel record de 14,7 milliards $US, sur des ventes de 56 G $US pour son premier trimestre, une hausse de 60% sur un an. Ces bons résultats proviendraient d'une demande accrue pour ses composants de mémoire informatique et ses téléphones mobiles. C'est la quatrième fois en quatre trimestres que le fabricant bat son record. Ce coup-ci, les analystes tablaient sur un bénéfice de 13,6G$US.

Malgré un résultat trimestriel moins pire qu'anticipé, le ciel demeure orageux pour Corus Entertainment(CJR, 7,13$). L'acquisition de Shaw Media a permis de faire des gains en matière de synergie, mais le marché est en perte de vitesse accélérée, les désabonnements aux services câblés sont réguliers et la publicité se dirige toujours plus vers les plateformes numériques, résume BMO Marché des capitaux, qui fixe sa cible à 7,50$.

Le quincaillier Richelieu(RCH, 29,20$) a publié des résultats trimestriels en hausse pour amorcer l'année 2018, avec des ventes atteignant 222 millions $, au premier trimestre, une hausse de 13,3%. L'entreprise annonce du même souffle le versement d'un nouveau dividende de 0,06$ par action, ainsi qu'un programme de rachat d'actions, à hauteur de 4,5 millions $.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre

À la une

Expérience client: lectures d'été

Il y a 18 minutes | Daniel Lafrenière

BLOGUE INVITÉ. Ce ne sont pas les livres en expérience client qui manquent. Voici quelques suggestions pour l'été.

Une troisième usine de véhicules hors route au Mexique pour BRP

La popularité des véhicules côte à côte Can-Am a progressé ces dernières années, a expliqué BRP.

Fondaction dégage un rendement annuel de 3,6 % pour son exercice 2019-2020

Il a affiché un résultat global de 85,7 M $ pour l’exercice, comparativement à 60,5 M $ pour l’exercice précédent.