Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 29/03/2017 à 06:34, mis à jour le 29/03/2017 à 08:42

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 29/03/2017 à 06:34, mis à jour le 29/03/2017 à 08:42

Par lesaffaires.com

Photo: 123rf.com

1-Les Bourses américaines évoluent près de l’équilibre dans les négociations précédant l’ouverture officielle, tandis que la Grande-Bretagne a officiellement signé sa lettre de divorce de l’Union européenne et que plusieurs dirigeants de la Réserve fédérale américaine prononcent des allocutions en cours de journée.

2-Les indices S&P 500 et Dow Jones perdent respectivement 0,01% et 0,02%, mais le Nasdaq avance de 0,07% dans les négociations précédant l’ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, gagne 0,53% à 51,60$US.

3-Sur la scène étrangère, les marchés ont terminé sur une note contrastée. Dans la foulée du rebond à Wall Street, la Bourse de Hong Kong a terminé en hausse de 0,19%. En revanche, la Bourse de Shanghai a laissé tomber 0,36%.

À Tokyo, l’indice Nikkei a tout juste fini dans le vert, avançant de 0,08%.

En Europe à mi-journée, le portrait est aussi nuancé. La Bourse de Paris prend 0,03% et la Bourse de Francfort ajoute 0,20%. En revanche, la Bourse de Londres se déleste de 0,20%, tandis que la première ministre britannique Theresa May a signé la lettre qui sera remise pour déclencher la sortie de l’Union européenne.

«Neuf mois après le vote du Brexit, le Royaume-Uni lance mercredi le processus historique de sortie de l'Union européenne, après 44 ans d'une cohabitation difficile, et ouvre deux années de négociations compliquées qui aboutiront à un bouleversement des relations entre la Grande-Bretagne et l'Europe continentale», a relevé l’AFP dans une note de Franklin Pichard, directeur général chez Kiplink Finance.

«Les marchés ont largement intégré cette perspective et ne devraient pas réagir avant le début des négociations» qui «ne devraient pas commencer avant mai dans le meilleur des cas», ont nuancé les analystes du courtier Aurel BGC, toujours selon l’AFP.

4-À l’agenda économique, les ventes en suspens de maisons existantes de février seront dévoilées aux États-Unis.

Le président de la Fed de Chicago, Charles Evans, livre un discours sur l’économie à Francfort en Allemagne. De son côté, le président de la Fed de Boston, Eric Rosengren, s’adresse aux membres du Boston Economic Club. Enfin, John Williams, président de la Fed de San Francisco, parlera de croissance économique devant les membres du Forecasters Club de New York.

Le calendrier est vide au Canada.

5-Parmi les titres en action,

Le détaillant de vêtements de yoga Lululemon Athletica(Nasdaq, LULU) dévoile ses résultats du quatrième trimestre. Les analystes attendent un bénéfice de 1,01$ par action.

Un autre détaillant, l’exploitant de magasins de vêtements montréalais Reitmans(Tor., RET.A), dévoile ses résultats du quatrième trimestre en fin de journée aujourd’hui. Les analystes s’attendent à une perte de 0,01$ par action sur des recettes de 243M$.

Au tour de Keith Howlett, de Desjardins Marché des capitaux, de présenter ses prévisions pour la chaîne de magasins montréalaise Dollarama(Tor., DOL), dont les résultats du quatrième trimestre seront dévoilés jeudi matin. M. Howlett vise un bénéfice de 1,12$ par action, ce qui est identifique à la prévision moyenne des analystes. Les ventes comparables, un indicateur clé de la performance des magasins ouverts depuis un an, devraient selon lui progresser de 3,8%. Il s’attend enfin à une hausse du dividende de 10%.

Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, présente ses prévisions des résultats du quatrième trimestre de La Baie(Tor., HBC), attendus le 4 avril. L’analyste vise un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement(BAIIA) de 388M$US, en baisse de 15% sur la même période l’an dernier. Les ventes devraient avoir progressé de 2% pour se hisser à 4,56G$. L’analyste réitère sa recommandation neutre et sa cible de 12$ pour le plus vieux détaillant du pays.

Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux, revient sur sa rencontre avec le PDG et le vice-président aux relations investisseurs de SNC-Lavalin(Tor., SNC) dans le cadre d’une conférence organisée par l’institution. Il rappelle que la firme d’ingénierie montréalaise a soif d’acquisitions. Elle vise particulièrement les marchés de l’Europe, des États-Unis et de l’Asie-Pacifique. L’analyste réitère sa recommandation d’acheter le titre et sa cible de 65$.

Exfo(Tor., EXF) présente ses résultats du deuxième trimestre après la clôture des marchés. Les analystes visent un bénéfice de 0,06$US par action.

Paul Treiber, de RBC Marchés des capitaux, abaisse sa recommandation et sa cible pour le titre de l’éditeur de logiciels Enghouse Systems(Tor, ENGH), parce que Amazon(Nasdaq, AMZN) s’attaque à son marché des logiciels de centres d’appel. La recommandation passe de surperformance à neutre et la cible, de 70$ à 64$.

Paychex(Nasdaq, PAYX) dévoile ses résultats du troisième trimestre. Les analystes attendent un bénéfice de 0,54$US par action, comparativement à 0,42$US l’action un an plus tôt.

À la une

Appel aux candidatures: Chapeau les PDG!

20/07/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires souhaite souligner le travail inspirant de PDG en cette période pleine d'incertitudes.

Julien Depelteau, le résilient: contourner les nombreuses tuiles

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! Le patron de Flexpipe a su rebondir malgré toutes les tuiles qui lui sont tombées sur la tête.

Mélanie ­Paul, l'audacieuse: déployer son «Plan ­Sud»

Édition du 25 Novembre 2020 | François Normand

CHAPEAU LES PDG! L'entrepreneure innue a rebrassé ses cartes pour accélérer sa diversification.