Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 08/02/2017 à 06:53, mis à jour le 08/02/2017 à 09:11

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 08/02/2017 à 06:53, mis à jour le 08/02/2017 à 09:11

Photo: Shutterstock

1-Les Bourses américaines devraient amorcer la séance en modeste repli, les investisseurs ayant dans la mire un baril de pétrole sous pression et digéreant plusieurs résultats d’entreprise phares, dont ceux de Disney(NY., DIS).

2-Les indices S&P 500 reculent de respectivement 0,13%, 0,05% et 0,01% dans les négociations précédant l’ouverture officielle, vers 9h10. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, laisse tomber 0,58% à 54,73$US.

3-À l’étranger, les marchés asiatiques ont terminé sur une note positive. La Bourse de Hong Kong a fini en hausse de 0,66%, grâce aux espoirs de bonne saison des publications de bénéfices pour les entreprises chinoises. La Bourse de Shanghai a quant à elle pris 0,46%. Enfin, le Nikkei 225 de la Bourse de Tokyo a avancé de 0,51%.

En Europe à la mi-séance, la Bourse de Paris progressait de 0,26%, tentant de regagner du terrain après deux séances de baisse. La Bourse de Francfort avance de 0,19%, mais celle de Londres laisse tomber 0,05%.

«Les craintes géopolitiques et économiques demeurent, avant de nombreuses élections attendues en Europe (Pays-Bas, France, Allemagne) et face à un président américain qui allume et combat les incendies en même temps», ont expliqué Mike van Dulken et Henry Croft, d'Accendo Markets.

Les investisseurs recommencent «à prêter attention à l'évolution du prix du baril de pétrole qui inquiète de plus en plus», observent pour leur part les experts de Mirabaud Securities Genève.  Aux États-Unis, les stocks hebdomadaires de pétrole brut sont au programme. 

4-À l’agenda économique, seules les mises en chantier de janvier seront dévoilées au Canada. Les économistes tablent sur un taux annualisé de 198000 constructions lancées. Hormis les données hebdomadaires sur le pétrole, aucune statistique n’est à l’agenda aux États-Unis.

5-Parmi les titres en action, Bombardier(Tor., BBD.B) a finalement reçu un coup de pouce financier d’Ottawa, mais la somme de 372,5M$ est inférieure à celle qui était attendue. Le titre recule de 2,2% à la Bourse de Francfort. Lisez l’analyse de François Pouliot pour en évaluer les retombées.

Suncor Energy(Tor., SU) va publier ses résultats du quatrième trimestre. Les analystes visent un bénéfice de 0,29$ par action.

Valener(Vor., VNR) présente ses résultats du premier trimestre. Les analystes visent un profit de 0,48$ par action, en hausse de 11%.

Ben Cherniavsky, de Raymond James, fait passer sa cible pour le titre de Héroux-Devtek(Tor., HRX) de 15$ à 14,50$, tout en réitérant sa recommandation neutre. De son côté, Benoit Poirier, de Desjardins Marché des capitaux, fait passer sa cible de 18$ à 16$, et sa recommandation d’achat à conserver. M. Poirier souligne que la société a présenté des prévisions de ventes pour l’exercice 2018 «très décevantes», en raison des ajustements de plusieurs programmes aéronautiques en cours. Il s’attend à ce que l’action végète dans les prochains mois. Les analystes continuent cependant d’aimer les perspectives à long terme de la société de Longueuil.

Au sud de la frontière, Time Warner, qui est en voie d’être acquise par AT&T, a dévoilé un bénéfice de 1,25$US par action à son quatrième trimestre. Les analystes attendaient un bénéfice de 1,19$US l’action.

Allergan Plc, fabricant du Botox, va aussi dévoiler ses résultats du quatrième trimestre. La chaîne d’épiceries bio Whole Foods Market va présenter ses résultats du premier trimestre.

Le titre de Disney(NY., DIS) monte de 0,05% après que le géant du divertissement eut annoncé un bénéfice supérieur aux attentes à son quatrième trimestre, mais ses revenus ont fléchi de 3%. La prolongation du contrat du réputé PDG Bob Iger semble avoir atténué les résultats partagés livrés par l’entreprise.

À la une

L'assurance-emploi et l'assurance médicaments dans la mire des syndicats

Les syndicats s’attendent à des changements concernant l’assurance-emploi et le programme d’assurance médicaments.

Main-d'oeuvre: les attentes des chambres de commerce sont grandes

Elles s'inquiètent aussi des conséquences qu’aura l'endettement des derniers mois sur les PME.

Le patronat veut de l'action de la part d'Ottawa

Mis à jour à 13:53 | Emmanuel Martinez

Suite aux élections fédérales, les associations représentant les entreprises veulent de l'action de la part d'Ottawa.