Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 23/12/2015 à 07:30

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 23/12/2015 à 07:30

Par Yannick Clérouin

Photo: Bloomberg

1-Les Bourses américaines pointent vers un début de séance positif en cette dernière journée complète avant Noël et avant un déluge de données économiques des deux côtés de la frontière.

2-Vers 7h05, les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq avancent de 0,22%, 0,35% et 0,32% dans les négociations précédant l’ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, gagne 1,3% à 36,57$US.

3-À l’étranger, la Bourse de Nouvelle-Zélande a gagné 1% pour se hisser à un nouveau record de 6206 points.

Cela dit, en Asie, les marchés ont terminé sur une note contrastée. La Hang Seng de Hong Kong a pris 0,96%, mais le Shanghai Composite de la Bourse de Shanghai a perdu 0,40%. La Bourse de Tokyo était fermée pour un congé national.

En Europe à la mi-séance, c’est le rallye d’avant Noël. Le CAC 40 de Paris gagne 1,87%, le DAX de Francfort grimpe de 1,73% et le FTSE 100 de Londres s’élève de 1,86%.

La Bourse de Londres profite d'un bond des entreprises minières et pétrolières.

4-Au chapitre des indicateurs économiques, l’agenda est bien garni. Les investisseurs analyseront les dépenses et revenus des ménages américains, les commandes de biens durables, ainsi que les ventes de logements neufs pour le mois de novembre. Les stocks de pétrole brut américain seront aussi dévoilés.

Au Canada, nous attendons le PIB réel d’octobre, ainsi que les ventes au détail du même mois.

5-Parmi les titres en action, le titre du télédiffuseur Groupe TVA(Tor., TVA.B) continue de s’étioler. Elle a perdu 4,75% mardi, pour toucher un nouveau creux annuel, s’enfonçant vers ses plus bas niveaux historiques. Depuis le début de l’année, le titre a reculé de 41%. Le 2 novembre, Adam Shine, de la Financière Banque Nationale, avait abaissé sa cible pour le titre, de 5,50$ à 4,75$, en raison du manque de visibilité sur les résultats.

Derek Dley, de Canaccord Genuity, réitère sa recommandation d’achat et sa cible de 34$ pour le titre du lunettier montréalais New Look(Tor., BCI), au lendemain de l’annonce de l’acquisition la société ontarienne Forward Vision Group. Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale, a de son côté relevé sa cible de 1$, pour la fixer à 31$.

Andrew Kaip, de BMO Marchés des capitaux, revient sur l’annonce d’Osisko Gold Royalties(Tor., OR) à l’effet qu’elle a reçu la première expédition d’or du gisement Eleonore. L’analyste reste neutre à l’égard du titre et maintient sa cible à 16$.

Mine de rien, la pharmaceutique lavalloise Valeant(Tor., VRX) est remontée de 70% depuis son creux de cet automne. Hier, la société qui a fait l’objet de nombreuses critiques en raison de son modèle d’affaires et qui a été la cible d’un vendeur à découvert, a gagné plus de 4%. L'entreprise semble regagner des adeptes parmi ceux qui jugeaient son titre sous-évalué. La récente entente de distribution avec le géant de la pharmacie Walgreens lui a aussi donné un coup de pouce.

Au sud de la frontière, l’équipementier sportif Nike(NY, NKE) devrait faire belle figure, après avoir dévoilé après la séance mardi des bénéfices trimestriels en forte hausse et meilleurs que prévu, malgré le dollar fort qui freine la progression de son chiffre d'affaires. Le titre prend 2,2% dans les négociations électroniques.

Avec AFP


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

À surveiller: Dorel, Stantec et Bank of America

Que faire avec les titres de Dorel, Stantec et Bank of America?

Avant la Fed, la Bourse se fige

Mis à jour le 19/06/2019 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le calme en Bourse occulte la fébrilité entourant la prochaine décision de la Fed.

À la une

Pourquoi la Chine ne peut pas laisser gagner Hong Kong

19/06/2019 | François Normand

BALADO - La démocratie s'érode à Hong Kong et la Chine communiste avalera un jour l'ancien territoire britannique.

La Fed résiste à la tentation de baisser les taux

Mis à jour le 19/06/2019 | AFP

Malgré les pressions de Donald Trump, la Fed a choisi de garder son taux directeur inchangé entre 2,25% et 2,5%.

Pressée de toutes parts, la Fed n'est pas tout à fait prête mercredi à baisser les taux

19/06/2019 | AFP

La Banque centrale américaine (Fed) devrait encore résister à assouplir sa politique monétaire mercredi.