Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 25/11/2015 à 06:55, mis à jour le 25/11/2015 à 07:28

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 25/11/2015 à 06:55, mis à jour le 25/11/2015 à 07:28

Photo: Shutterstock

1-Les Bourses américaines pointent vers une ouverture à la hausse mercredi, les investisseurs faisant fi de nouvelles tensions géopolitiques en Russie et se préparant à un déluge e données économiques avant la séance écourtée de jeudi pour les festivités de la Thanksgiving.


2-Vers 7h, les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq gagnent respectivement 0,18%, 0,23% et 0,20%. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, rechute de 1,2% à 45,57$US.


3-Sur la scène internationale, les Bourses asiatiques ont une fois de plus terminée sur une note contrastée. La Bourse de Shanghai a gagné 0,88%, mais la Bourse de Tokyo a reculé de 0,39% et celle de Hong Kong, de 0,40%.


En Europe à mi-journée, les indices rebondissent fortement en dépit des nouveaux troubles géopolitiques. Le DAX de Francfort prend 1,45%, le CAC 40 de Paris gagne 1,36% et le FTSE 100 de Londres ajoute 0,94%.


«Ce qui a fait accélérer le marché, ce sont les rumeurs sur la BCE qui serait en train de discuter de l’extension d’achat d'actifs, notamment des obligations», explique Alexandre Baradez, analyste chez IG France.


Des informations de presse faisaient état du renforcement par la BCE de son programme de rachats de dettes. Depuis mars dernier, la BCE rachète pour environ 60 milliards d'euros par mois de la dette publique et privée sur les marchés, dans une tentative de faire repartir l'inflation en zone euro. 


L'évolution des prix étant toujours atone, et les risques pesant sur l'économie nombreux, la BCE se tient prête à doper ce programme, en gonflant son volume ou en étendant sa durée. L'horizon est pour le moment fixé à septembre 2016.


4-De nombreux indicateurs économiques sont attendus mercredi aux États-Unis, dont les demandes d’assurance-chômage pour la semaine terminée le 20 novembre, les nouvelles commandes de biens durables et ventes de maisons neuves pour octobre.


5-Parmi les titres qui seront en action mercredi, les analystes reviennent sur les résultats supérieurs aux prévisions d’Alimentation Couche-Tard(Tor., ATD.B). Keith Howlett, de Desjardins Marchés des capitaux, réitère sa recommandation d’achat, mais fait passer sa cible pour le titre de 64$ à 69$.


Les analystes font aussi le point sur Bombardier(Tor., BBD.B) après la journée des investisseurs tenue par la multinationale mardi. Steve Hansen, de Raymond James, dit demeurer prudent compte tenu des faibles perspectives pour l’exercice 2016 et les risques importants liés à l’exécution. Il réitère sa recommandation de conserver le titre, mais fait passer sa cible de 1,75$ à 1,40$.


Hewlett-Packard(NY, HPQ) chute de 6% dans les négociations électroniques, après que le géant technologique eut dévoilé des résultats décevants et qu’il eut abaissé ses prévisions pour l’exercice.


Au sud de la frontière, Deere & Co(NY, DE) va dévoiler ses résultats du quatrième trimestre ce matin. Les analystes attendent un bénéfice de 0,75$US par action.


 


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

La Banque mondiale demande des explications à Bombardier

L’organisme lui a transmis une lettre de demande de justification relative à un contrat de matériel ferroviaire.

Bombardier: stupeur et inquiétude à Belfast

02/05/2019 | Martin Jolicoeur

L'annonce de Bombardier ajoute à l'inquiétude économique entourant le Brexit en Irlande du Nord.

À la une

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.