Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 03/10/2018 à 07:04

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

Publié le 03/10/2018 à 07:04

Wall Street pointe vers une ouverture en hausse mercredi matin, sur fond de tensions commerciales persistantes entre la Chine et les États-Unis et en attendant des nouvelles données sur les stocks de pétrole aux États-Unis.

Selon les contrats à terme sur les indices new-yorkais, le Dow Jones est attendu en hausse de 0,19% à 26 859 points, le Nasdaq prend 0,25% à 7671,75 points, et le S&P 500 gagne 0,25% à 2935,75 points.

Contexte

La question budgétaire italienne et «les craintes d'une nouvelle crise de la dette en zone euro pèsent sur le moral des investisseurs», a-t-il précisé.

Le nouveau gouvernement italien a proposé la semaine dernière d'établir à 2,4% du produit intérieur brut (PIB) le déficit public pour les trois prochaines années, contre les 0,8% que le précédent gouvernement, de centre gauche, s'était engagé à maintenir.

La Commission européenne, qui devra examiner ce projet à partir du 15 octobre, a d'ores et déjà jugé qu'il lui paraissait «hors des clous».

Toutefois, le gouvernement populiste italien pourrait céder à la pression de Bruxelles et revoir ses prévisions de déficit à la baisse pour 2020 et 2021 afin d'apaiser les inquiétudes des marchés, selon des informations publiées par deux quotidiens nationaux mercredi.

«Les tensions autour de l'Italie rendent les marchés nerveux», a estimé de son côté Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

«La Commission européenne fait face à un choix, mettre l'Italie en procédure de déficit excessif et la sanctionner sans lui imposer une amende comme elle l'a fait dans le passé avec la France et l'Allemagne (...) ou fixer une limite avec tout ce que cela implique en matière de risque d'escalade», a-t-il complété.

À l'étranger

La Bourse de Tokyo a fini en recul mercredi, s'accordant une pause après avoir atteint des sommets inédits en 27 ans, sur fond de tensions commerciales persistantes entre la Chine et les États-Unis et d'inquiétudes autour des finances italiennes.

«Nous assistons à une correction saine du marché après une ascension trop forte et trop rapide», a estimé Tomoichiro Kubota, analyste de Matsui Securities, cité par l'agence Bloomberg. «Il n'y a rien d'anormal à ce qu'il y ait des ajustements» de l'indice Nikkei, qui s'est hissé en début de semaine au plus haut depuis novembre 1991, a-t-il ajouté.

Parmi les éléments qui ont pesé sur le moral des investisseurs, selon les courtiers, la crise budgétaire italienne même si le gouvernement semble prêt à céder à la pression de Bruxelles, ont rapporté des journaux italiens. Et puis encore et toujours, le différend commercial sino-américain qui paraît loin d'être résolu.

À l'agenda

Du côté des indicateurs, l'agenda est essentiellement américain. Les investisseurs prendront connaissance de l'indice ISM d'activité dans les services en septembre et du rapport hebdomadaire sur les stocks de pétrole aux États-Unis.


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

11/10/2018 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

10/10/2018 | LesAffaires.com et AFP

«L'incertitude prévaut sur les marchés financiers.»

À la une

Bourse: le Dow, le S&P 500 et le Nasdaq montent de plus de 7%

Mis à jour à 16:54 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Une lueur d'espoir sur le front du coronavirus semble animer le marché.

Titres en action: Postmedia, Fujifilm, Ocado, Rolls Royce...

Mis à jour à 13:26 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

La résilience de l'industrie pétrolière subit son pire test

BLOGUE INVITÉ. L'industrie du pétrole vit la pire crise de son histoire. Quelles perspectives? Réponses d’Yvan Cliche.