Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 04/08/2020 à 08:16

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

Publié le 04/08/2020 à 08:16

L'application de TikTok

(Photo:123rf)

Les Bourses de Tokyo et Hong Kong ont nettement grimpé mardi, dans la foulée des gains à Wall Street la veille et d’un indicateur manufacturier américain rassurant, tandis que les places de Chine continentale ont repris leur souffle.

Sur les marchés new-yorkais, les indices laissaient présager une ouverture en légère baisse. Les contrats à terme sur le Dow Jones reculaient de 0,40 %, à 26 453 points et ceux sur le Nasdaq perdaient 0,46 %, à 10 993 points. Les contrats à terme sur l’indice composé S&P 500 laissaient aller 0,49 %, à 3272 points.

En Europe, les marchés évoluaient en ordre dispersé vers la moitié de l’exercice. Le CAC 40 de la Bourse de Paris était presque stable (-0,07 %) à 4872 points et le FTSE 100 à Londres grappillait 0,10 %, à 6039 points. Le Dax de Francfort, quant à lui, reculait de 0,51 %, à 12 582 points.

À Tokyo, l’indice vedette Nikkei a terminé sur une hausse de 1,7 % à 22 574 points, après avoir déjà gagné plus de 2 % lundi. L’indice élargi Topix s’est apprécié de 2,14 % à 1 555 points.

« Il y a eu une vaste chasse aux bonnes affaires sur le marché » alors que la Bourse de Tokyo avait connu une série de six baisses d’affilée à cheval sur les deux dernières semaines, a observé Yoshihiro Okumura, un responsable de la société de gestion financière Chibagin Asset Management interrogé par l’AFP.

Tiré par des valeurs technologiques américaines, notamment Microsoft et Apple, l’indice Nasdaq a atteint un nouveau niveau record lundi à la Bourse de New York.

Les investisseurs ont aussi savouré la hausse de l’activité du secteur manufacturier aux États-Unis en juillet, pour un deuxième mois d’affilée, malgré la recrudescence du Covid-19 dans le pays.

À Hong Kong l’indice Hang Seng, qui avait faibli la veille, a aussi fini en forte hausse (+2 % à 24 947 points).

En revanche les gains ont été beaucoup plus poussifs sur l’indice composite de Shanghai (+0,11 % à 3 372 points), et celui de Shenzhen a même reculé de 0,65 % à 2 300 points.

La Chine a vertement critiqué mardi la décision de Donald Trump d’ordonner la vente de la très populaire application TikTok, propriété du chinois ByteDance.

Le président américain, qui accuse TikTok d’espionner ses utilisateurs pour le compte de Pékin, s’est déclaré favorable à son rachat par Microsoft ou une autre entreprise américaine, sans quoi le réseau social devra cesser le 15 septembre son activité aux États-Unis.

Sans aller jusqu’à annoncer des représailles contre Washington, le gouvernement chinois s’est dit « fermement opposé » à une telle vente, allant selon lui « à l’encontre des principes de l’économie de marché et des principes d’ouverture, de transparence et non-discrimination » de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Du côté du pétrole

Les cours du pétrole creusaient leurs pertes vers 08H20: le prix du baril de brut américain WTI perdait 1,63 % à 40,34 dollars et celui du baril de Brent londonien cédait 1,65 % à 43,42 dollars.

 

 

 

À suivre dans cette section


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

À surveiller: Couche-Tard, BRP et Dye & Durham

Que faire avec les titres de Couche-Tard, BRP, et Dye & Durham? Voici quelques recommandations d'analystes.

Une entrée en bourse plus ambitieuse que prévu pour l'Amazon russe

24/11/2020 | AFP

L’introduction de Ozon sur le NASDAQ à New York est prévue plus tard dans la journée, à 10h30.

À la une

Banques: un dernier mauvais trimestre à tolérer avant la reprise?

BLOGUE. Le pic des réserves pour mauvaises créances est passé, mais des charges de restructuration sont fort probables.

Le Vendredi fou prend une autre dimension en temps de pandémie

Cette année, le débat entourant de Vendredi fou est devenu un genre de combat «vertueux contre pécheurs».

Soldes de l'Après-Noël: Legault songe à limiter le nombre de clients dans les magasins

Des policiers pourraient être appelés en renfort pour s’assurer que les consignes seront suivies.