Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 08/05/2017 à 06:43, mis à jour le 08/05/2017 à 07:52

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 08/05/2017 à 06:43, mis à jour le 08/05/2017 à 07:52

Photo: Gettyimages

1-Les marchés financiers, dont Wall Street, évoluent en repli lundi, au lendemain d'une victoire largement anticipée du centriste Emmanuel Macron à la présidentielle française, sur fond de prises de profits des investisseurs.

2-Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq cèdent respectivement 0,07%, 0,12% et 0,05% dans les négociations précédant l'ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, recule de 0,22% à 48,99$US.

3-À l'étranger, la Bourse de Tokyo a fini en nette hausse de 2,31% lundi, portée par la victoire en France d'Emmanuel Macron et un effet de rattrapage sur les autres marchés mondiaux après plusieurs jours fériés au Japon.

Ailleurs en Asie, l'indice Hang Seng de la Bourse de Hong Kong a gagné 0,41%, mais l'indice composite de la Bourse de Shanghai a perdu 0,79%.

En Europe à la mi-séance, les Bourses évoluent de façon contrastée. Le CAC 40 de la Bourse de Paris recule de 0,84%, tandis que le DAX de Francfort perd 0,21%. En revanche, le FTSE 100 de Londres ajoute 0,13%.

Avec 66,10% des voix, le plus jeune président de l'histoire de France, ancien ministre de l'Économie de François Hollande et ancien banquier, a largement devancé la candidate FN Marine Le Pen (33,90%), selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur lundi.

«Ce résultat écarte le risque d'un nouveau coup porté à l'Union européenne après le Brexit britannique, coup qui aurait pu cette fois être fatal eu égard au rôle central de la France dans la construction européenne», a commenté Adrien Pichoud, chef économiste chez SYZ Asset Management.

Un tel dénouement «avait déjà été pris en compte par les marchés», très optimistes la semaine dernière quant à un succès du candidat d'En Marche!, favori des investisseurs en raison de ses positions sur l'Europe et de ses orientations économiques, a ainsi commenté Yukio Ishizuki, de Daiwa Securities.

4-À l'agenda économique, on attend les mises en chantier d'avril au Canada. Les économistes tablent sur un rythme annualisé de 220000 constructions lancées.

Au sud de la frontière, Le président de la Réserve fédérale de St-Louis, James Bullard, s’exprime devant un partère de banquiers et d’assureurs à propos des faibles taux d’intérêt. De son côté, le président de la Réserve fédérale de Cleveland, Loretta Mester, s’exprime à propos de la croissance économique.

5-Parmi les titres en action,

Bombardier(BBD.B, 2,08$) sera dans la mire des investisseurs cette semaine, elle qui rapporte ses résultats du premier trimestre et tient son assemblée annuelle le 11 mai. Steve Hansen, de Raymond James, fait un état des lieux avant cette journée clé. L’analyste dit continuer d’admirer la stratégie de redressement et l’accélération vers sa quête d’objectifs financiers pluriannuels. Il reste toutefois prudent à court terme, en raison du rythme de livraison des appareils CSeries. L’analyste s’attend à une perte de 0,02$US par action pour le trimestre. Il laisse sa recommandation à neutre et sa cible à 2,50$.

Jeff Fan, de Banque Scotia, bonifie sa cible pour le titre de Québecor(QBR.B, 41,77$) avant la publication de ses résultats du premier trimestre le 11 mai. Celle-ci passe de 47$ à 48$ et le titre demeure sur la liste de ses entreprises privilégiées du moment. Bien que le titre ait enregistré un gain de 12% à ce jour en 2017, l’analyste voit encore un potentiel haussier en raison de la croissance continue dans le sans fil et le câble. Le titre est aussi selon l’analyste un des meilleurs véhicules de croissance des flux de trésorerie du secteur tout en ayant une valorisation attrayante.

Turan Quettawala, de Banque Scotia, relève sa cible pour le titre d’Air Canada(AC, 13,94$) de 15,50$ à 16,25$ après la publication de bons résultats trimestriels. Il reste toutefois tiède à l’égard du titre, en raison de son évaluation. L’action d’Air Canada se négocie dans le haut de sa fourchette de négociation même si les marges et le rendement du capital investi suivent une tendance à la baisse, note-t-il.

Groupe Colabor(GCL, 1,03$) publie ses résultats du premier trimestre. Aucune prévision n'est disponible.

Après avoir tenu son assemblée annuelle samedi, le président de Berkshire Hathaway(BRK.B), Warren Buffett, répondra aux questions des animateurs de la chaîne CNBC pendant plusieurs heures ce matin. Nous vous invitons par ailleurs à lire notre série Warren Buffett aimerait-il ces titres bien connus?


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...