Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 07/11/2016 à 07:15

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 07/11/2016 à 07:15

Photo: Shutterstock

1-Les places boursières mondiales affichent leur enthousiasme lundi, après la recommandation du FBI de ne pas poursuivre Hillary Clinton, candidate favorite des investisseurs à l'élection présidentielle américaine face à l'imprévisible Donald Trump.

2-Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq avancent de 1,31%, 1,36% et 1,54% dans les négociations précédant l’ouverture officielle. Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, s’élève de 1,36% à 46,20$US.

3-À l'étranger, les principaux indices asiatiques ont terminé dans le vert. La Bourse de Hong Kong a fermé en hausse de 0,70% et la Bourse de Shanghai a pris 0,26%, tournée vers la publication attendue cette semaine de plusieurs statistiques importantes concernant l'économie chinoise. Le Nikkei 225 de la Bourse de Tokyo a de son côté gagné 1,61%.

En Europe à la mi-séance, les trois Bourses que nous suivons gagnent plus de 1%. La Bourse de Londres bondit de 1,44%, celle de Francfort ajoute 1,61% et enfin, la Bourse de Paris grimpe de 1,76%.

«L'appétit pour le risque des marchés s'est réveillé après l'annonce par le FBI qu'il n'engagera pas de poursuite contre Hillary Clinton», constate Neil Wilson, un analyste d'ETX Capital. 

Hillary Clinton a vu disparaître dimanche la menace du FBI d'être poursuivie pour l'affaire de ses courriels, un développement qui à 36 heures de l'élection présidentielle américaine a rendu furieux son adversaire Donald Trump, galvanisé par des sondages serrés.

Dans un courrier au Congrès, le directeur du FBI James Comey a fait savoir qu'après avoir examiné des courriels découverts récemment il maintenait ses conclusions de juillet, selon lesquelles il n'y avait pas matière à poursuivre Mme Clinton, pour avoir utilisé un serveur privé quand elle était secrétaire d'Etat. 

«Une victoire de Clinton devrait se traduire par une vague d'achats sur les actions, comme nous le voyons aujourd'hui», ajoute M. Wilson. 

«Si les derniers sondages donnent toujours la démocrate Hillary Clinton en avance, certains États clés pourraient cependant apporter des surprises demain. Les investisseurs en ont bien conscience», soulignent toutefois les experts de Mirabaud Securities Genève. 

Les sondages sont serrés, même s'ils donnent un léger avantage à la candidate démocrate. Hillary Clinton est à 44,9% des intentions de vote au niveau national contre 42,7% pour Trump, selon la moyenne des plus récents sondages établis par Real Clear Politics (RCP).

4-Au calendrier économique, seul le crédit à la consommation de septembre sera dévoilé au sud de la frontière. Aucune donnée n’est attendue au Canada aujourd’hui.

5-Parmi les titres en action, Air Canada(Tor., AC) a dévoilé un bénéfice en hausse de 12% à son troisième trimestre de 2016, grâce à une augmentation du nombre de passagers et à une réduction du coût du carburant. Le bénéfice ajusté s’est élevé à 821M$ ou 2,93$ par action, comparativement à 734M$ ou 2,50$ l’action à la même période l’an dernier. Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice de 2,55$ par action, selon Thomson Reuters.

Paul Treiber, de RBC Marchés des capitaux, publie ses prévisions du quatrième trimestre pour le Groupe CGI(Tor., GIB.A). CGI dévoilera le 9 novembre un bénéfice de 0,92$ par action, en hausse de 12% par rapport à l’an dernier, prévoit l’analyste de RBC. En moyenne, les analystes qui suivent CGI prévoient un profit de 0,90$ par action.

Benoit Poirier, de Desjardins Marchés des capitaux, réitère sa recommandation surperformance et sa cible de 19$ pour le titre de Héroux-Devtek(Tor, HRX), après que celle-ci eut rapporté un autre trimestre sans histoire. Le bénéfice par action ajusté, de 0,16$, est légèrement inférieur à celui de 0,17$ attendu par les analystes. Les ventes, elles, ont reculé de 3,1% par rapport à l’an dernier. Mais l’analyste demeure optimiste quant aux perspectives d’amélioration des revenus et des marges bénéficiaires de la société de Longueuil.

Anthony Zicha, de Banque Scotia, hausse ses prévisions de bénéfices pour les exercices 2016 et 2017 de Dorel(Tor., DII.B), après les résultats légèrement supérieurs aux attentes dévoilés par la société montréalaise au troisième trimestre. Pour 2016, il anticipe dorénavant un profit de 2,28$ par action, plutôt que 2,20$ l’action, et pour 2017, 2,75$ plutôt que 2,70$ l’action. M. Zicha fait passer sa cible de 35$ à 36$ pour le titre, mais maintient sa recommandation performance de secteur.

Au sud de la frontière, le spécialiste du voyage en ligne Priceline(Nasdaq, PCLN) dévoile ses résultats, ainsi que la chaîne d’hôtels Marriott(NY., MAR).


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

Sur le même sujet

Si l'histoire se répète... la Bourse tiendra bon

Édition du 24 Août 2019 | Dominique Beauchamp

Pendant que les investisseurs s'émeuvent du repli de 4,7 % de la Bourse américaine depuis son sommet de juillet, de ...

Bourse: un peu d'espoir, avant la grande rentrée

BLOGUE. En septembre, la Fed et la BCE donneront un autre coup de pouce monétaire à l'économie.

À la une

Lanaudière accélère son expansion

Édition du 24 Août 2019 | Pierre Théroux

FOCUS LANAUDIÈRE. L'économie se porte bien dans la région de Lanaudière. «Tous les ...

À surveiller: Banque Royale, Lowe's et BlackBerry

09:08 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Banque Royale, Lowe’s et BlackBerry? Voici quelques recommandations d'analystes.

Amazon et Microsoft impliquées dans le développement des armes autonomes?

Il y a 22 minutes | AFP

Amazon, Microsoft et Intel pourraient mener une course aux armements dans le secteur de l'intelligence artificielle.