Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce lundi

Publié le 06/08/2018 à 08:00, mis à jour le 06/08/2018 à 08:16

Bourse: ce qui bouge avant l'ouverture ce lundi

Publié le 06/08/2018 à 08:00, mis à jour le 06/08/2018 à 08:16

[Photo: Getty Images]

Les tensions commerciales entre Chine et États-Unis restent vives, inquiétant les investisseurs.


La Bourse de New York s'oriente vers une ouverture quasi à l'équilibre. Le contrat à terme sur l'indice vedette Dow Jones Industrial Average, qui donne sa tendance, gagnait 0,06%. L'indice élargi SP 500 était presque stable (+0,03%), tandis que celui du Nasdaq, à dominante technologique, montait de 0,09%


Contexte


Le conseiller économique de la Maison Blanche Larry Kudlow a tourné en dérision vendredi les nouvelles menaces chinoises de taxes punitives sur 60 milliards de dollars de biens américains, affirmant en outre que la seconde puissance économique mondiale battait de l'aile.


«La Chine est en difficulté à présent, les investisseurs s'en vont, la devise plonge», avait-il raillé.


«La prudence concernant une escalade des frictions commerciales sino-américaines reste forte», relève dans une note Yoshihiro Ito, stratégiste en chef chez Okasan Online Securities.


À l'étranger


La Bourse de Hong Kong a terminé la séance de lundi en hausse, les investisseurs restant toutefois prudents face au conflit commercial entre les États-Unis et la Chine, tandis que les Bourses de Shanghai et Shenzhen ont reculé.


L'indice Hang Seng a progressé de 0,52% ou 143,24 points, à 27.819,56 points.


En Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a perdu 1,29%, (soit 35,28 points) à 2.705,16 points, son niveau le plus bas depuis février 2016 avec un volume de transactions de 133 milliards de yuans (16,31 milliards d'euros) et celui de Shenzhen a lâché 2,08% (soit 30,97 points) à 1.455,09 points avec un volume de transaction de 158,1 milliards de yuans (19,96 milliards d'euros).


Les résultats d'entreprise ont apporté un réconfort bienvenu aux marchés, confrontés aux menaces de Pékin d'accroître les tarifs douaniers sur 60 milliards de marchandises américaines, si Washington persiste dans son projet d'augmenter les siens sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises.


Les principaux indices boursiers de Shanghai ont chuté à leur niveau le plus bas depuis février 2016.


«Le marché est toujours inquiet face à la perspective de la guerre commerciale, donc les gens restent très prudents,» juge Qian Qimin, un analyste du groupe Shenwan Hongyuan Group, cité par Bloomberg News.


La Bourse de Tokyo a terminé lundi en baisse malgré les gains de Wall Street vendredi, les inquiétudes sur le commerce international continuant de susciter la prudence.


À l'issue des échanges, le Nikkei des 225 valeurs vedettes a cédé 0,08% (-17,86 points) à 22.507,32 points, et l'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a perdu 0,56% (-9,68 points) à 1.732,90 points.


Sur le volet des changes, le dollar reculait à 111,33 yens, contre 111,69 yens vendredi à la clôture de la place tokyoïte, et l'euro fléchissait à 128,60 yens, contre 129,34 yens.


Cette légère appréciation du yen, défavorable aux titres exportateurs nippons, est de nature à «dissuader les investisseurs de s'engager activement dans des achats», a commenté dans une note Yoshihiro Ito, analyste chez Okasan Online Securities.


Elle intervient dans un contexte de «prudence devant une possible nouvelle escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Chine», a-t-il souligné.


À l'agenda


La Chine publiera mercredi les chiffres de son commerce extérieur pour juillet.


Tandis que le calendrier macroéconomique se tarit, les investisseurs vont demeurer attentifs à tout nouveau développement dans le conflit commercial opposant les États-Unis et la Chine.


 


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

11/10/2018 | LesAffaires.com et AFP

Les Bourses mondiales dégringolent, Trump accuse la Fed.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mercredi

10/10/2018 | LesAffaires.com et AFP

«L'incertitude prévaut sur les marchés financiers.»

À la une

Metro prend le plein contrôle de Première Moisson

Après les Coutu, au tour de la famille Colpron-Fiset de céder les rênes de Première Moisson.

Dans la classe moyenne? Voici pourquoi tu t'appauvris

BALADO - La classe moyenne a glissé de 64 à 61% de la population de l'OCDE depuis 40 ans. Au Canada, c'est 58%.

Débat: les sables bitumineux, un investissement vert?

BLOGUE. Le panel «L'avenir de la finance durable au Canada» a soulevé plusieurs questions. Je les dépose pour réflexion.