Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 02/04/2018 à 07:17

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 02/04/2018 à 07:17

1. Contexte

Le congé de Pâques terminé, les marchés reviennent au rouge. Les indices pointent vers une ouverture en baisse lundi, les investisseurs ayant toujours Washington et Pékin à l'oeil.

2. Prévisions

Wall Street pointe vers une ouverture en terrain négatif. Un peu avant l'ouverture, le Dow Jones affichait une baisse de 0,30%, les Futures retranchant 73 points, à 24074 points. Le S&P500 retraite aussi légèrement de 6,50 points, ou 0,25%, à 2636,50. Le Nasdaq, malmené la semaine dernière, recule d'un autre 37,75 points, ou 0,57%, à 6556,50 points.

Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, prend 0,29$US, à 65,23$US.

3. À l'étranger

Les marchés étaient en effet fermés lundi à Hong Kong, en Australie et en Nouvelle-Zélande pour cause de jour férié. La Bourse de Paris est aussi close lundi, tout comme la Bourse de Londres, toutes deux achevant un long week-end pascal débuté vendredi. De son côté, Wall Street rouvrira lundi après une pause de trois jours.

À Tokyo, le Nikkei a fini lundi en baisse, dans une séance particulièrement calme. Alors que le marché japonais est très influencé par la tendance américaine, «tous les yeux sont tournés vers New York après ce week-end prolongé›, a noté pour l'AFP Hikaru Sato, analyste de Daiwa Securities.

A Tokyo, cette première journée de la semaine a été marquée par la publication de l'enquête trimestrielle Tankan de la Banque du Japon (BoJ), qui a montré un recul du moral des grandes industries japonaises, pour la première fois après cinq trimestres de hausse, même si l'indice reste à un niveau élevé.

Une note de la banque américaine Goldman Sachs, qui a abaissé ses prévisions sur l'évolution du marché boursier japonais durant les douze prochains mois, a également pu refroidir les investisseurs. Elle a notamment pointé les risques liés à l'incertitude politique au Japon et aux Etats-Unis, l'appréciation du yen et la possibilité d'une guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

Pékin a annoncé lundi des mesures de rétorsion contre les importations américaines en imposant des taxes sur 128 produits, une réplique attendue aux taxes américaines sur l'acier et l'aluminium.

4. Agenda

Des statistiques mensuelles sur le secteur de la construction paraîtront aujourd'hui aux États-Unis. On s'attend à une légère hausse de 0,50%. L'indice de la production manufactuière est également attendu.

5. Titres en action

Ça aura été un autre solide trimestre pour Dollarama(DOL, 156,58$), avec une croissance du bénéfice par action de 16,9% au quatrième trimestre. L'entreprise a annoncé dans la foulé son intention de fractionner en trois son action. La direction a également indiqué que Larry Rossy deviendrait président émérite du conseil, réduisant sa présence à la tête de la société. Bref, ça bouge, mais rien d'inquiétant, notre Vishal Shreedhar de la Banque Nationale. «Nos prévisions sont supérieures à celles de la direction», écrit-il, réitérant sa recommandation de «Surperformance», avec un cours-cible relevé de 161$ à 167$.

Benoit Poirier de Desjardins Marché des capitaux continue de voir Uni-Sélect(UNS, 20$) bien performer en 2018, après une année 2017 passablement chargée. L'entreprise compte accélérer la croissance organique sur tous les fronts, avant de procéder à d'éventuelles acquisitions, ce qui plait à l'analyste. «La direction devrait générer une valeur significative tout en améliorant son bilan», observe-t-il, maintenant sa cible à 34$.

Premier Gold(PG, 2,73$) a tenu une conférence la semaine dernière pour parler de ses prévisions pour l'année 2018 aux analystes, où l'exploration et les dépenses en immobilisation devraient être importantes. L'entreprise semble en bonne voie de devenir un producteur de niveau intermédiaire au plus tard en 2022, note Andrew Mikitchook de BMO Marché des capitaux, qui réitère sa recommandation «Surperformance», avec un cours-cible de 4,75$.

 

À suivre dans cette section


image

Expérience

Jeudi 20 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 – Québec

Mercredi 18 mars


image

Expérience citoyen

Mercredi 01 avril


image

Objectif Nord

Mardi 07 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Bourse: le S&P/TSX termine une bonne année 2019 sur un léger recul

L’indice composé S&P/TSX de la Bourse de Toronto a terminé la séance de mardi en baisse de 35 points.

Bourse: un scénario émerge pour 2020

BLOGUE. Le rétablissement de l'économie et des profits domine les pronostics, mais la Bourse a pris les devants.

À la une

Dollarama perd 4%, voici pourquoi

Il y a 25 minutes | Dominique Beauchamp

Les appels de la part de clients inquiets mettent un analyste sur deux pistes.

Bombardier recule en Bourse après la vente de sa division ferroviaire à Alstom

L’annonce d’une transaction avec Alstom marquait la fin du redressement de Bombardier entamé il y a cinq ans.

Train: une coalition d’entreprises demande à Ottawa de régler la crise

Une vingtaine de grandes entreprises dont ArcelorMittal, J.D. Irving et Maple Leaf pâtissent du blocage ferroviaire.