Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 03/08/2020 à 08:34

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 03/08/2020 à 08:34

Des courtiers sur le plancher de la Bourse de New York.

(Photo: Getty images)

Les grandes Bourses asiatiques ont nettement progressé lundi, un indicateur chinois meilleur que prévu ayant largement éclipsé les tensions sino-américaines, sauf à Hong Kong qui a fini en recul, sur fond de craintes persistantes concernant la progression locale du COVID-19.

À Wall Street, les indices américains pointent vers une ouverture au vert. Vers 8h10, les contrats à terme sur le S&P 500 gagnent 21 points, ou 0,64%, à 3 284 points. Ceux du Dow Jones grimpent de 158 points, ou de 0,6%, à 26 477 points, alors que ceux du Nasdaq étaient en hausse de 96 points, ou de 0,89%, à 10 987 points.

La Bourse de Toronto est en congé aujourd'hui, pour célébrer le «Civic Holiday».

En Europe, à la mi-séance, l'optimisme était aussi de mise pour le démarrage du mois d'août. À Londres, le FTSE 100 prenait 70 points, ou 1,19%, à 5 968 points. À Paris, le CAC 40 s'appréciait de 61 points, ou de 1,29%, à 4 845 points. À Francfort, le DAX bondissait de 281 points, ou de 2,28%, à 12 594 points.

De retour en asie, après six séances de baisse consécutive, l'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a rebondi de 2,24% à 22 195,38 points, tandis que l'indice élargi Topix a progressé de 1,78% à 1 522,64 points.

Les investisseurs à Tokyo ont été surtout encouragés par la baisse du yen face au dollar et par les gains à Wall Street vendredi.

En Chine continentale l'indice composite de Shanghai a pris 1,75% à 3 367,97 points, et celui de Shenzhen encore davantage (+2,6% à 2 315 points), dans la foulée d'une nouvelle accélération de l'activité manufacturière en Chine en juillet, selon un indice indépendant publié lundi.

Shanghai et Shenzhen ont ainsi fait peu de cas des nouvelles menaces de l'administration Trump, qui a promis dimanche des décisions dans les prochains jours contre TikTok et d'autres applications liées à des entreprises chinoises, dont les logiciels poseraient divers risques pour la sécurité nationale américaine, selon Washington.

En revanche l'indice Hang Seng de Hong Kong a clôturé en retrait de 0,56% à 24 458,13 points, alors que le territoire continue d'enregistrer plus de 100 nouveaux cas de COVID-19 par jour, contraignant les autorités locales à multiplier les restrictions. Les résultats semestriels décevants du géant bancaire HSBC ont également pesé.

 

Du côté du pétrole

Les cours du pétrole déclinaient lundi, face à l'accélération persistante de la pandémie dans le monde: après 05H00 le prix du baril de brut américain WTI perdait 1,39% à 39,71 dollars et celui du baril de Brent londonien baissait de 1,15% à 43,02 dollars.

À suivre dans cette section


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre


image

Adjointes administratives

Mercredi 14 octobre


image

Femmes Leaders

Mercredi 21 octobre

Sur le même sujet

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

Les titres boursiers qui ont retenu l'attention cette semaine

18/09/2020 | lesaffaires.com

Voici les titres boursiers et rapports d'analystes qui ont retenu l'attention cette semaine.

À la une

Voulons-nous vraiment vivre dans ce monde?

18/09/2020 | François Normand

ANALYSE - Cessons d'écouter ceux qui disent que le développement durable mine l'économie, car c'est faux: il la stimule.

La Bourse en pause comme la reprise?

BLOGUE. Deux stratèges ne perdent pas espoir que les chouchous techno passent le bâton aux bénéficiaires de la reprise.

La Bourse sur une perspective de 100 ans (partie II)

18/09/2020 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. L'histoire du 20e siècle nous démontre que des changements majeurs sont à prévoir au 21e siècle.